Le FN arbitre du deuxième tour? La bonne blague!

Lectures :3013

Je ne m’étais guère trompé sur le bal des faux-culs et l’indignation contrite des plateaux télé du 22 Avril. Le sujet d’indignation républicaine (il faut toujours un sujet d’indignation républicaine pour faire diversion) n’était pas trop l’abstention cette fois-ci mais le score historique du Front National. Ils semblaient découvrir que plus de 18% des électeurs votaient extrême-droite. Une redécouverte que nos élites font tous les 5 ans environ, puisque il n’est donné aucune possibilité au FN d’obtenir des résultats électoraux autre qu’aux présidentielles.

Le vote Front National est il un vote protestataire ?

Cela semble acquis et Leon s’en étonne : dans un bar précédent, il parle de projection de fantasmes à propos de Tesson et de tous ceux qui continuent de marteler que le vote FN est un vote de protestation et non un vote d’adhésion.

A mon avis, c’est vrai et faux à la fois. Le vote FN reste un vote protestataire dans le sens où tout est fait pour qu’il soit un vote protestataire. Je m’explique : le système politique fait que le Front National, malgré ses voix, n’a strictement aucun impact sur les instances locales, régionales ou nationales. C’est dû à la fois aux élections n’incluant pas de proportionnelle et au cordon sanitaire déployé pour rendre trop risqué une alliance avec un parti de gouvernement. Ainsi, alors que vraisemblablement les thèses du FN emballent plus les français que celle des écologistes, ces derniers impactent bien plus les politique mises en œuvre à tous les échelons de notre territoire. En ce sens, ce statut empêchant de facto le FN d’avoir des élus, exclut toute idée de programme viable ou applicable et donc, impose de fait à l’esprit que le vote FN, vu qu’il ne peut aboutir à l’élection de dirigeants FN, n’est ainsi qu’un vote de protestation.
Donc nos élites ont raison en un point : le vote FN reste un vote de pure protestation dans les faits. Le contraire du vote utile en quelque sorte.

Mais dans l’intention ? Difficile de juger. C’est pourtant le plus important. On peut par exemple s’amuser de la recherche, par les candidats restant en lice, de l’attention des votants FN. Car si le vote était protestataire, qu’est-ce qui pourrait les faire changer d’avis entre deux tours ? Pourquoi rechercher leur report de voix quand on est candidat du système ? On voit bien qu’on cherche (notamment les candidats de droite) à contenter certains des points du programme FN. Quel intérêt si le vote n’était pas un vote d’adhésion ?

Mon sentiment est donc que le vote FN est un vote en grosse partie d’adhésion que le système rend protestataire ce qui permet de fermer les yeux et d’avoir presque bonne conscience. Cela évite malheureusement aussi de réfléchir aux enjeux liés au choix de ces millions de personnes. La fuite en avant… jusqu’où ?

A la pêche aux voix FN…

J’affirme sans aucune peur de me tromper que toutes les personnes possédant des mandats en cours ont été élues avec des voix du FN. Seulement y’a un truc qui m’a toujours fait marrer, c’est que les candidats de droite n’ont moralement pas le droit d’avoir un report FN favorable. On dit alors qu’il siphonne les voix du FN. Il ne peut aussi accepter d’alliance qui serait nauséabonde. Le candidat de gauche a moins de problème. Aux élections locales un score élevé du FN lui permet de s’imposer avec une triangulaire quant au pourcentage de votes frontistes qu’il reçoit, c’est bien souvent le silence absolu sur cette réalité.

On arrive même à un présentation dont l’objectivité journalistique laisse pantois. Par exemple, le Monde, journal de référence qui soutient généralement le candidat PS n’a pas peur d’afficher deux traitements différents pour la même problématique [1] :
N.Sarkozy est accusé d’aller à la pêche aux voix du FN. De l’autre F.Hollande, lui, « doit convaincre les électeurs du FN », mais évidemment uniquement ceux qui viennent de la gauche, pour qu’ils rentrent à la maison. Dans le même article le président actuel  est décrit comme ceci : « […]s’est d’ailleurs immédiatement lancé à nouveau, lundi, dans la chasse aux électeurs frontistes » . On appréciera les éléments de langage (non ce n’est pas que réservé à l’UMP) et surtout une recherche Google sur cette phrase donne des résultats étonnants [2]!
On a d’un côté le candidat socialiste qui cherche à convaincre et comprendre et de l’autre le candidat UMP qui cherche à chasser et séduire ! Chose qu’il n’arrête pas de faire puisque déjà avant le premier tour il courait derrière les voix du FN . Bien entendu le premier ne reprend que des électeurs de gauche qui sont allé voter FN par le vote protestataire en revanche, les électeurs de droite classique ayant voté FN pour protester ne doivent pas exister.

Tout devient clair

Le vote FN a donc vocation double. Il se doit d’être protestataire parce que d’une part ça permet de relativiser en espérant qu’il n’y a pas autant de personnes en accord avec ses idées et d’autre part, ça permet aux candidats de pouvoir s’adresser aux auteurs de ce vote. Car tous les candidats (enfin surtout ceux de gauche), ne sont là que pour récupérer les enfants prodigues, les agneaux égarés qui ont protesté [3]. Donc pour cela il faut que le vote FN soit protestataire.

Mais d’un autre côté le vote FN est aussi un vote d’adhésion, car sinon quel intérêt de lutter contre le FN, activité principale et raison d’être de divers mouvements et associations satellites ? Comment expliquer que le score du FN monte quand divers sujets et thèmes sont agités par l’un ou par l’autre [4]? Pour protester ou pour adhérer aux réponses données par le parti de M.Le Pen ? Et puis c’est pratique le vote d’adhésion : on dira que ce sont les voix que recherche le candidat de droite.
Le vote FN possède, comme la lumière qui est onde et particule à la fois, une dualité d’essence. Il est donc à la fois protestation et adhésion. On peut ainsi utiliser cet aspect pour faire dire ce qu’on veut avec. On comprend pourquoi nos éminents politologues sont si prolixes à son sujet sans se mouiller.

Pour arbitrer encore faudrait-il pouvoir peser…

Pour arbitrer il faut, à mon avis,  réunir trois conditions :

  • La première c’est d’avoir un nombre d’électeurs important.
  • La deuxième, c’est d’avoir une répartition de reports qui puisse être variable et changer suivant le cours de la campagne.
  • La troisième c’est d’avoir un électorat qui suit les consignes de vote.

Aussi, à contre courant de ce qui s’écrit partout, je pense que le FN n’arbitrera rien du tout pour la présidentielle. Certes la première condition est remplie (6,8 millions de voix). Mais ni la seconde ni la troisième le sont. D’une part parce que c’est un électorat assez volatile dont le report de voix est de l’ordre de 20% pour la gauche et 50% pour la droite. Et ce, quelles que soient les consignes du chef de parti, consignes qui de toute façon se résument à ne pas choisir puisque les deux candidats sont fustigés pareillement. Pour arbitrer il faudrait donc qu’un changement de cette répartition 20-50 soit suffisamment significatif pour faire basculer le rapport de force. En théorie un delta de 30% «rapporte» 2,2 millions de voix alors que N.Sarkozy et F.Hollande sont séparés de 500 000 voix. Mais il ne faut tout simplement pas oublier que les autres partis existent aussi et représentent un gros réservoir de reports.

Ainsi le FDG avec une estimation à 80% des reports sur le candidat socialiste créera un delta de 3 millions de voix. Déjà largement de quoi compenser la fameuse chasse aux voix du FN dont on nous rebat les oreilles. Le FDG est en réalité plus à même d’être en position d’arbitre, car son bon report est indispensable à F.Hollande pour compenser la balance (20-50) naturelle du FN. Aussi Mélenchon pourrait faire battre le candidat socialiste en appelant à l’abstention massive, en se désolidarisant du projet de Solférino et en supposant que la consigne soit suivi à 50%.

Finalement, c’est le modem où la balance des reports risque d’être la plus indécise. Seraient-ce eux les vrais arbitres ? Là encore, avec un peu plus de 3 millions de voix à répartir, il n’y aura pas grand chose à glaner.

En résumé considérer que le rôle de l’arbitre est dévolu au FN uniquement à cause de son score important est d’un simplisme particulièrement naïf ou une tactique politicienne. On peut se demander quel est l’intérêt de  donner autant d’importance à la leader du Front national et ergoter dessus pendant 2 semaines.  Quoi que dise M. Le Pen le 1er mai, son impact sera très faible [5]. Le vrai arbitre du second tour ne pourrait être que Mélenchon, mais c’est un rôle qu’il ne prendra pas, conscient qu’il ne lui serait pas pardonné la réélection de N.Sarkozy.


————

[1]

http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/04/24/francois-hollande-veut-convaincre-l-electorat-du-fn_1690185_1471069.html

http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/04/24/pour-seduire-l-electorat-fn-nicolas-sarkozy-s-adresse-aux-petits-aux-sans-grade_1690303_1471069.html

[2]

Un copié collé de journalistes ?: cette phrase ressort telle quelle dans une vingtaines d’articles d’actualité de sites différents…
Une bière pour qui retrouvera l’auteur initial !

[3]

« Pour dire la vérité, le score du Front national ne m’a pas surprise. Il a été alimenté par la crise, par les promesses non tenues, par la faillite morale. J’en connais beaucoup, des gens qui ont voté FN, ce sont des gens qui ont la sensation d’avoir été mis sur le côté. C’est à eux que je m’adresse, à tous ceux qui pensent que la politique ne vaut plusrien pour eux. A eux, comme à ceux qui se sont abstenus, je dis : il y a un autre chemin possible, c’est celui de François Hollande. » M.Aubry

[4]

“le discours ces derniers mois a fait le jeu de l’extrême droite”
http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/04/23/le-camp-hollande-ne-veut-pas-laisser-a-sarkozy-les-electeurs-du-fn_1689684_1471069.html

[5]

dans le pire des cas il faudrait qu’elle soutienne N.Sarkozy et que son électorat suive dans un ratio de 10-70, sans que cela ne fasse basculer les reports de F.Bayrou par exemple. Il ne faut pas oublier que Le Pen a tout intérêt à flinguer l’UMP et ne pardonnera certainement pas les bâtons dans les roues pour ses signatures.

——————–

Chiffres clés du premier tour:

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lection_pr%C3%A9sidentielle_fran%C3%A7aise_de_2012

92 comments to Le FN arbitre du deuxième tour? La bonne blague!

  • Léon

    Quand je disais que seules des analyses un peu réfléchies valaient le coup ! Bien vu Lapa. J’ajouterai un truc : il est possible de savoir dans quelle mesure le vote FN est un vote d’adhésion ( adhésion au programme : sortie de l’euro, immigration zéro, préférence nationale etc…). Des enquêtes qualitatives ont été faites, il faudrait les retrouver, où on demandait aux électeurs les raisons de leur vote.

    • Lapa

      Il faut se méfier de ces enquêtes. En effet il n’est déjà pas évident d’affirmer qu’on vote FN alors expliquer en plus que c’est par adhésion aux idées alors qu’on a la porte de sortie assez facile du vote par protestation qui est fournie…

      • Léon

        Bof. A partir du moment où on admet voter FN, on peut bien dire pourquoi. De toutes manières, ce qui est frappant c’est que les raisons d’adhésion sont de plus en plus exprimées par les électeurs.

        • Lapa

          Bof. A partir du moment où on admet voter FN
          c’est déjà là le premier biais. L’étude ne porte pas sur les électeurs FN mais sur les électeurs avouant voter FN…
          Et je maintiens pour la porte de sortie. Si le vote FN s’est dédramatisé (après tout on est en démocratie non?) comment expliquer à son interlocuteur qu’on est xénophobe ou islamophobe ? C’est encore un palier à franchir…

  • Léon

    Pour la deuxième condition ( la volatilité du vote FN), je serais moins affirmatif, à ce que j’ai entendu de la part des sondeurs, c’est précisément l’un des pbs importants qu’ils rencontrent pour arriver à faire projections. Cela reste donc un peu une inconnue.

    • Lapa

      En 1988 JMLP appelle à ne pas voter Mitterrand, 65% de ses électeurs voteront Chirac 19% Mitterrand.
      En 1995 Le Pen considère cette fois-ci Jospin et Chirac comme tous deux agents de l’étranger. 51% Pour Chirac, 28% pour Jospin
      En 2002 no comments
      En 2007, malgré la demande du chef de ne pas choisir, 63% pour Satkozy et 10% seulement pour Jospin.

      On peut donc voir que l’impact des consignes du chef est réel, mais proche de 15% maximum, en éliminant les facteurs extérieur…

      On peut considérer que ces 65% de reports sont un cap difficile à franchir pour plusieurs raisons:
      1- sortir le sortant, finir un cycle. En 1988 c’est principalement un vote contre Mitterrand qui est demandé. On peut se demander si en quelque sorte, cette année, il n’y aura pas de sanction contre Sarkozy (chose différente si c’était Hollande qui était au pouvoir), ce qui ne favorisera pas le report.
      2- je pense que la consigne de vote sera la même que pour 1995, donc une répartition à la base plus favorable à Hollande
      3- la volonté du FN de faire perdre le leader de la droite pour peser dans l’opposition (puisqu’il ne peut peser dans la majorité)

      Donc, on peut estimer que le delta entre un report de voix peu favorable (ce qui risque d’être le cas, à moins que le PS joue trop avec le feu )à Sarkozy et un report de voix hyper favorable n’est pas suffisamment important pour faire basculer la présidentielle. Sauf si les partis de gauche s’abstiennent. En réalité ce sont eux les vrais arbitres de la présidentielle…

      3-

      • COLRE

        « l’impact des consignes du chef est réel, mais proche de 15% maximum »
        Oui, mais je pense que c’est un argument « circulaire ». Les consignes du chef sont en général celles de l’air du temps, en adéquation avec ce qu’il a dit pendant la campagne.
        Le chef ne donnera jamais de consignes « contre-nature ». Du coup, oui, ses électeurs semblent le « suivre » mais en réalité le « précèdent »… 😉

        Ex : c’est bien par anit-sarkozysme et anti-hégémonie des banques et de la finance que les électeurs ont suivi Mélenchon. Et ce dernier n’a jamais fermé la porte d’un vote Hollande, pas fou ! sinon, il n’aurait jamais eu ce score, car son électorat est de gauche et profondément anti-droite.
        Du coup, ses consignes à « faire barrage » à Sarko ( 😉 = voter Hollande…) seront suivies assez massivement.

        • Lapa

          oui tout à fait. On est dans un cas favorable pour FH où il peut représenter une rupture, ce qui lui assure un report assez massif. Gageons qu’en 2017 après un quinquennat, le report de la gauche sera plus modéré, forcément.

          • COLRE

            2017 ? Oui… mais pire que cela. J’ai toujours pensé que le FN allait arriver un jour très prochain au pouvoir. C’est écrit.

            Quand tous les gouvernements successifs auront « échoué », les déçus tenteront le FN (donneront « sa chance », diront-ils). Il faudra d’ailleurs que cela arrive pour que les gens se rendent compte que le FN échouera aussi. Car je ne vois pas comment les attentes de la population pourront être concrétisées par quiconque.

            Le fantasme des 30 Glorieuses est trop prégnant dans les mémoires. Les citoyens voudront toujours mieux, d’autant que le spectacle permanent de la richesse indécente et de la société consumériste suscite le désir et le rejet, ferment d’une schizophrénie politique et sociale (et donc d’un mal-être pathologique).
            Il faudra bien, un jour, qu’ils se rendent compte que bénéficier de la justice sociale, du respect, de l’instruction, de la démocratie et d’un bien-être minimum sont des acquis essentiels et suffisants (du moins dans l’état actuel du monde).

            • Lapa

              Colre tu m’as ôté les mots de la bouche. j’avais écrit « quant à 2017, si FH n’arrive pas à convaincre son propre camp et si la monté du FN se poursuit, cela risque de ressembler à 2002 » puis j’ai effacé pour ne pas partir dans la politique fiction. 😀

    • COLRE

      ça y est… le bouzin me fait encore des siennes 8)

  • Buster

    Quand la Morale remplace la Politique…. les sujets de préoccupation exprimés par 18 % des français peuvent être balayés du revers de la main.

    Le PS, grand maître es Moralité, est le principal (mais pas le seul) responsable de cet effet qui touche pratiquement tout le monde :
    ( Mes propres préjugés à l’égard du FN sont bien difficiles à oublier, et, comme à chaque fois j’ai tendance à regarder d’un oeil torve plus de 20 % des habitants de ma commune. Mais je me soigne. )
    A la décharge du PS, il ne peut pas être partout !
    Il a déjà ses « pauvres » qu’il doit alimenter en circonscriptions alors que leur utilité (passées les élections) reste loin d’être prouvée pour lui.
    Les Verts bien sûr, ridicule petite formation comptant pratiquement autant d’éléphants que le PS et traversée de plus de courants différents qu’il n’a de membres.
    Et le PC qui, lui, a (avait) la sagesse de ne pas trop faire parler de lui pourvu qu’on le laisse « tranquille peinard » dans ses chasses bien gardées.
    Mélenchon va secouer un peu cet équilibre et il faudra bien lui laisser grappiller quelques postes et quelques fiefs : Un tel ralliement, sitôt le dernier bulletin déposé contre le capitaine de pédalo, mérite bien une reconnaissance.
    .
    Alors le PS, vis à vis du FN, joue sur du velours :
    Sa générosité légendaire ne lui permet pas de donner son obole, il retourne ses poches vides : « A tout donné ! » 😳
    Qu’importe qu’une partie de l’électorat FN vienne de son camp, ils reviendront naturellement avec leurs voix mais en laissant leurs idées au vestiaire.
    Qu’importe qu’ils représentent (20 % de 18 %) environ 4 % de l’électorat (et donc environ 8 % de sa base électorale à lui), soit le double des Verts, et la marge de sécurité nécessaire pour que Hollande s’envole gracieusement vers son premier quinquennat.
    – Vos idées sont moralement condamnables car cela nous arrange bien, et depuis longtemps, qu’il en soit ainsi.
    – Nous vous accordons le pardon dans l’oubli, ce qui est déjà d’une immense générosité.
    Et hop, le débat au PS est plié, à Sarko de se démerder avec la peau de banane.

  • COLRE

    Eh oui, Lapa, bien vu, et une démonstration de plus sur la manipulation par les mots en politique ❗

    Le FN a toujours été instrumentalisé par la droite comme par la gauche, même si la gauche en profite naturellement davantage du fait de la proximité des valeurs entre droite et extrême-droite. La gauche a bien sûr intérêt à pointer cette confusion.
    Mais la droite en fait autant, dès qu’elle en a l’occasion, contrairement aux allégations des anti-gauche obsessionnels. Voir les cris d’orfraies de la droite en 1986 quand l’instauration de la proportionnelle a, en conséquence, envoyé des députés FN à l’AN.

    Je suis d’accord avec toi, le FN représente tout à la fois un vote d’adhésion et de protestation, ce qui est d’ailleurs le cas de pratiquement TOUS les votes partisans. Même les votes Sarko sont des votes de protestation à l’égard, par exemple, de la prétendue hégémonie gauchiste des fonctionnaires ou des assistés.
    Il faudrait être naïf pour croire qu’un parti ou un candidat représente l’idéal politique d’un électeur ! chacun a ses déterminants pour voter, et une seule mesure peut suffire à faire voter pour un candidat qui la propose.

    Le vote FN est comme tous les votes. Un mélange de réalité et de fantasme, de conviction et de répulsion.
    Et puis, il y aurait bcp à dire, aussi, sur le grand jeu médiatico-politique qui met en scène et se contente de paroles.
    Il faut juger aux actes, à la crédibilité des promesses selon celui qui les émet. Le menteur patenté comme SArko, qui a tout promis et son contraire et n’a rien fait, sinon le pire, comment pourrait-on le croire à nouveau sur ce qu’il annonce ?
    Les mots pour lui ne reposent sur aucune réalité. C’est de la matière sonore symbolique pour les gogos.

  • Léon

    Je suis inquiet pour cette histoire de vote des étrangers. Hollande ne peut pas se déjuger, mais c’est une connerie qui risque de lui coûter très cher.

    • Lapa

      oui j’en parle dans mon commentaire précédent (jouer avec le feu). Sarkozy a tout intérêt à appuyer là pour éviter les reports de voix FN sur Hollande.

    • ranta

      Et il n’y aura pas que ça Léon; l’élection va strictement se jouer sur ce genres de projets.

      Tout le monde sait aujourd’hui que la politique économique est décidée à Bruxelles. les gouvernement sont chargés d’appliquer les directives, de ce côté là Sarko ou Hollande se sera la même chose, il n’ont pas de marges, sauf celle du temps peut-être du temps et de refiler quelques patates chaudes aux « copains » qui suivront. On l’a vu avec la réforme des retraites par exemple. Le PS n’a ni l’intention, ni les moyens de revenir dessus (sauf une mesurette pour ceux qui ont commencé de bosser avant 18 ans… Il y en a de moins en moins et il n’y en aura bientôt plus.

      Alors politique économique similaire, même démantèlement des services publics etc… reste quoi ? Des question sociétales : le vote des immigrés, le mariage des homos, la légalisation du shit,des petits avantage aux femmes…c’est la déconstruction de notre société qui se prépare Tout ça pour calmer un peu les « gauchistes » et s’assurer le soutien du FdG.

      Alors oui, Sarko va jouer là dessus à fond? j’ai dis hier que je pariais qu’il serait réélu.

      • Léon

        Pas d’accord sur la « mesurette », Ranta. J’ai rencontré il y a quelques jours un couvreur qui avait commencé à travailler à 14 ans sur les toits, qui avait largement ses annuités et qui n’en pouvait plus. Il relevait d’ailleurs d’un nième accident du travail, avait 60 ans et ne pouvait toujours pas partir…

        • ranta

          J’ai dit mesurette Léon dans le sens où des gens qui ont commencé à travailler très tôt il y en a de moins en moins, et assez rapidement il n’y en aura plus du tout.

          Evidemment que pour ceux qui sont concernés c’est une bonne chose. mais je note tout de même que au moment même de la réforme le PS y était opposé, et que aujourd’hui en passe de prendre le pouvoir il n’en parle plus

          • Léon

            Le PS s’y était opposé ? Tu es sûr ? Non ce n’est pas possible, puisqu’il a au contraire fait valoir les arguments de la pénibilité… Et non, la mesure n’est pas du tout aux oubliettes, et si je suis bien sûr qu’il y a une mesure du programme de FH qu’il appliquera ce sera bien celle-là. Moi aussi je veux bien parier un bouteille de champ… 😆

            • ranta

              Le PS a voté contre Léon Et Martine Aubry avait déclaré que la gauche au pouvoir reviendrait à 60 ans.

              En fait ça n’a que peu d’importance, ça démontre juste que les gouvernements ne font qu’appliquer les directives de l’UE. il y avait un sale boulot à faire, Sarko l’a fait, l’opposition a fait semblant de s’opposer et demain ça restera en l’état.

              Alors oui, il aura une mesure pour ceux qui ont commencé avant 18 ans, sauf que il n’en reste plus beaucoup, et demain encore moins, et après demain plus du tout.

              • COLRE

                Non, ranta, la gauche n’a jamais dit qu’elle remettrait la retraite à 60 ans pour tous !
                Depuis au moins la primaire, puis par Hollande lui-même qui l’a dit plusieurs fois : il s’agit des travailleurs qui ont déjà leurs annuités de 41,5 à 60 ans.

                • ranta

                  La primaire a eu lieu 1 an après la réforme COLRE. Un an après, c’est bien assez long pour faire semblant de ne pas souvenir. Mais comme j’ai dit, ça n’a pas d’importance, l’élection se jouera sur les questions de société.

                  ceci dit je pense que tu as tort de croire qu’il suffira de mettre sous le tapis le vote des immigrés en disant que ce n’est pas prioritaire.

                  • COLRE

                    Possible que cette promesse de vote des immigrés lui fassent perdre des voix.
                    Je viens de l’écouter sur BFM TV répondre à cette question. C’était clair, simple, plutôt à dégonfler la baudruche… mais bon. On peut aussi compter sur les éditocrates sarkozystes pour marteler le truc, mais je crois que les Français ont en grande majorité autre chose à attendre que cette « mesurette » symbolique.

                    (quel bonheur que cette revue de presse, libre, normale, sans hystérie ni mépris… et assez drôle, en plus… 😉 ça va nous changer pendant 5 ans que la com de l’autre dingue !)

                    • ranta

                      Evidemment que sarko va marteler ça.

                      Ca a commencé Dimanche avec Copé (sur TF1) qui a coincé Aubry avec ette question. Il lui a répété 20 fois avant qu’elle finisse, pratiquement contrainte, à dire oui. A voir le sourire de carnassier de Copé sur le coup j’ai tout de suite compris le ton du second tour.

          • asinus

            il est gentil le Ranta avec sa « mesurette » l’ane cotise depuis l’age de 16 ans et partiras à 62 avec avec
            avec 45 annuités vousl’excuserez du peu
            yep buster me devient plus sympathique d’un coup :mrgreen:

            • ranta

              Vous le faites exprès ou quoi ? :mrgreen:

              J’ai parlé de mesurette dans le sens où ça ne serait qu’une MINI réforme des retraites.

    • COLRE

      Oui… ça c’est sûr. Il va perdre qques centaines de milliers de voix sur le coup. Mais d’un autre côté, il va en recueillir chez Mélenchon. La balance devrait au final être positive.

      Pourtant, ce n’est pas difficile de se sortir du piège :
      – Imiter S. Royal qui dit que la mesure n’est ni prioritaire ni centrale…
      – garder le symbole de la mesure mais renforcer les principes de son application : ex. plus de 10 ans de présence, ou conditionné à la réciprocité dans le pays de l’étranger…
      – envisager une participation citoyenne à la décision : ex. un référendum, un débat, un recul dans le temps de la décision…

      Moi, déjà, ce que je ferai :
      – évaluer le poids de la mesure : cela concerne combien de personnes au final ? tant que ça ? combien de personnes en âge de voter sont là depuis 10 ans ?
      – rappeler aussi que la mesure n’est pas forcément conditionnée à la citoyenneté comme le crie la droite, puisque les étrangers Européens ont déjà droit au vote local en France…

      Sinon, c’est vrai, que pour moi c’est une connerie… mais après tout, je n’en sais rien… entre morale et stratégie.

  • ranta

    Salut Lapa.

    Bien vu ton article.

    • ranta

      D’ailleurs, petit message de reconnaissance de Disons de Francesca :

      « J’ai fait un tour sur Disons…les articles sont vraiment d’un autre niveau de ce qu’on voit habituellement sur les forums d’échange… »

  • snoopy86

    Bon tout le monde se dispute les voix des néo-nazis du FN infréquentables il y a 3 jours

    Tout en trouvant normal que les derniers partisans du goulag rassemblés derrière le clown Méluche votent exclusivement Hollande …

    Les choses sérieuses commenceront le 7 Mai comme l’a souligné Ranta

    Je tiens le pari du champ avec Léon pour les retraites, ce sera vite enterré sauf pour les carrières longues ( avec majoration des cotisations ). La pénibilité c’est le miroir aux alouettes et c’est ingérable

    Quant au couvreur dont parle Léon, s’il a 60 ans il sera en retraite dans 3 mois bien avant tout changement …

    • Léon

      Je ne parle que des carrières longues. Oui j’ai dit une bêtise, il avait 58 ans… et en faisait 70. Et j’ai mélangé pénibilité et carrières longues. La promesse de F.H ne porte que sur les carrières longues et c’est sur celle-là que j’ai parié !

      • snoopy86

        Nous sommes d’accord et c’est une mesure juste mais qui entraînera une hausse des cotisations notamment salariales

        Le seul aspect anormal de cette réforme était précisément qu’elle pénalisait les travailleurs manuels non diplômés ayant commencé jeunes …

        le reste il n’en changera rien, faute de moyens …

  • Buster

    Hors sujet.
    Pardonnez-moi, mais je continue ici mon article sur la pêche.
    .
    Il s’agit cette fois de vous apporter quelques données techniques sur la pêche en eau trouble et de faire le point sur deux pratiques différentes qui s’affrontent.
    La méthode Hongroise et la méthode Hollandaise.

    Selon la méthode Hongroise, il faut prendre des grandes bottes d’égoutier (de celles qui remontent sous les bras) une grosse épuisette, un pince-nez, et une bonne d’ose d’appâts pour attirer tout ce qui traîne en dessous.
    En fait cette technique est très libre et elle autorise le recours à l’explosif si besoin, au lamparo en cas de pêche nocturne, et même à la vidange de l’étang pour s’assurer qu’il ne reste plus rien de comestible.

    La méthode Hollandaise a beaucoup plus de classe.
    Elle se pratique en costume cravate, sur un délicat canot Riva en acajou verni.
    Le pêcheur se contente de chanter doucement ( et d’une voix suave ) la Chanson des Petits Poissons « Bij mij komen de kleine vissen… » en faisant avancer son canot très lentement.
    Immédiatement une partie de la population des poissons se met à suivre le canot, comme envoutée par le chant hollandais.

     » Komt herwaarts tot Mij de kleine vissen
     » Heb vertrouwen, geloof in mij
     » Volg mij in mijn paradijs
     » Ik bereid een gefrituurde om uw rendement te vieren.
     » …

    Ce qui veut dire, à peu près :

    « Venez à moi les petits poissons
    « Ayez confiance, croyez en moi
    « Suivez moi jusque dans mon paradis
    « Je prépare une grande friture pour célébrer votre retour.

    .
    Les 2 techniques ont leurs partisans et leurs détracteurs. Il est à noter que la méthode Hongroise est plus efficace, mais que la qualité du poisson recueilli par la méthode Hollandaise est quant à elle beaucoup plus fine, avec une chaire beaucoup plus tendre, vraiment délicieuse avec une bonne persillade.

    • Lapa

      A noter que malgré la pêche massive, la ressource halieutique semble se renouveler en 5 ans environ, voir moins.

  • Léon

    😆 😆 😆 attention à la contagion furtivienne, bientôt faudra aussi un dictionnaire Buster-français !

  • ranta

    Une bonne d’ose d’appâts et la chaire du poisson 😆

    Oh, t’as bu ou quoi ? 😉

  • COLRE

    Bon, ben au moins, on a une profession de foi frontiste directe de qqu’un qui explique pourquoi il a voté MLP.

    Là, Maxim, annonce que c’est un pur vote de protestation, une révolte face à des politiques qui, toutes tendances confondues, auraient roulé le populo dans la farine et lui aurait fait miroiter une « vie meilleure » avant de trahir toutes leurs promesses.

    Voter FN, c’est donc faire chier le bourgeois, l’élite, les friqués, les menteurs, les feignants… Et plus la Marine monte, plus elle décontenance la « bienpensance », et plus c’est bien fait pour leur gueule !
    J’ai bon ? 😉

    Pourquoi pas ? mais il y a un truc que je ne comprends pas : tu évoques la défense de « tes intérêts », mais quels sont-ils ? tu dis avoir bien réussi ta vie professionnelle et je me souviens en effet que tu avais dit que tes enfants avaient une bonne instruction, de bons jobs… Où est le problème ? que t’apporterait de plus MLP ?
    Ne crois-tu pas que tout ce dont tu as bénéficié depuis la fin de la guerre, en termes de sécurité sociale, d’école, de services publics, de service de santé, de police, de retraite… ce sont bien des avantages sociaux et financiers organisés par cette « caste » politique que tu voues aux gémonies ?
    J’ai du mal à comprendre…
    .
    ***********************
    .
    NDLR
    Désolé pour toi Colre
    Mais ta conversation avec le dénommé Maxim devra se tenir ailleurs
    Lui comme Tall ou Rocla ou Sisyphe ou Calito ou autres shawford et Vilistia …
    C’est non.

    .

    • Causette

      Dans un autre blog, dans un article « Dans 5 ans, Marine Le Pen présidente » on peut lire:
      Gisèle qui habite un quartier populaire à Valence témoigne « Avec mon fils, on n’en revient pas ! Même dans certains quartiers, où vivent beaucoup de personnes issues de l’immigration, Marine Le Pen a beaucoup progressé. Ça veut dire que même parmi cette catégorie de population, certains votent pour elle ! On ne comprend pas et moi, je le sens très mal. Je pense que dans 5 ans, Marine Le Pen peut très bien devenir présidente de la République… ». Les voilà les invisibles? des gens qui ne se sentent pas en sécurité dans leur habitat.

  • Causette

    Bayrou prend clairement ses distances avec Sarkozy avant le 2e tour nous disent les journaux. Et Morin qu’est-ce qui dit?

    • D. Furtif

      euhhh Causette
      Si je n’ai pas lu le contraire j’ai bien lu ….
      Qu’il s’opposait à Arthuis et Mehaignerie sur l’opportunité d’annoncer le ralliement à SARKO trop tôt
      sur une question de timing
      pas une question de divergence….
      Que dit Taverne?

      • Causette

        J’y crois pas!
        Entendu à la tv: « Sarkozy est prêt à changer son programme pour attirer les votes lepennistes ». 😯 J’ai changé qui disait!!!

        Là c’est plus un cours de pêche qui nous faut.

  • Causette

    A propos du 1er mai j’ai trouvé deux dessins rigolos. ici et .
    .
    .

    • COLRE

      Le 1er mai ? tu as vu le summum du toupet chez le roi des menteurs à 3 reprises aujourd’hui ?

      – D’abord l’histoire du 1er mai. Ce soir à TF1. Ferrari : c’est quoi pour vous votre appel du 1er mai pour le « vrai travail ».
      Sarko : ???? « vrai » travail ? mais je n’ai jamais dit cela.« Non, non je n’ai pas dit du vrai travail, je veux faire du 1er Mai une fête du travail »… 😯

      – le pacte de croissance proposé par Draghi n’est pas du tout le pacte de croissance prôné par Hollande mais une idée de Sarkozy dixit Pécresse, repris par Sarko… 😯

      – Sarkozy : « les préoccupations des électeurs de François Bayrou et ceux du Front national sont les mêmes »
      Bayrou : «Les propos de Nicolas Sarkozy tendant à confondre les électeurs qui ont voté pour moi et ceux de Marine le Pen sont absurdes et offensants»
      Sarko ce soir : mais… « je n’ai jamais assimilé les électeurs de Bayrou à ceux du FN » ! 😯

      Un bonimenteur d’exception… Et l’on s’étonne que la politique soit traînée dans la boue après ça…
      En tout cas, c’est la grosse panique chez le candidat sortant et bientôt sorti ! tout le monde se marre. Ce soir, sur TF1,il n’a parlé QUE de Hollande… sidérant.

      • Causette

        Qu’est-ce qu’on rigole! Les journalistes et spécialistes qui ciraient les bottes de Sarkozy en 2007 retournent leur veste les uns après les autres.

        « L’ombre du Fn plane toujours sur l’entre-deux tours », titre le nouvel-Obs. On croirait le titre d’un film d’horreur :mrgreen: genre Dracula.

        « La chasse aux voix du Fn est ouverte » genre western gore.

        « La lettre de Bayrou aux deux finalistes » genre sentimental « fleur bleue » 😆

        • Lapa

          oui c’est du story telling la politique depuis un bail maintenant.
          faites nous rêver les gars! de toute façon il vous reste plus que ça!

          • COLRE

            Non, Lapa, c’est bien plus grave…
            Il faut écouter son discours de Saint-Cyr-sur-Loire. Ça commence à faire peur. Ce type est malade, grave grave grave… Il est fou… on le savait, mais tout le monde le voit aujourd’hui.

            Des extraits ? accrochez-vous :

            «Le vrai travail, c’est celui qui a construit toute sa vie sans rien demander à personne, qui s’est levé très tôt le matin et s’est couché très tard le soir, qui ne demande aucune félicitation, aucune décoration, rien. » 😯 on dirait du Coluche.

            Le vrai travail, c’est celui qui se dit ‘oh, je n’ai pas un gros patrimoine, mais le patrimoine que j’ai, j’y tiens, il représente tant de sacrifice, tant de souffrances, j’ai trimé pour ce vrai travail

            C’est celui qui dit ‘toute ma vie, j’ai travaillé, j’ai payé mes cotisations, j’ai payé mes impôts, je n’ai pas fraudé… quel rapport ??

            … c’est celui qui dit : « je veux laisser tout ce que j’ai construit à mes enfants sans que l’Etat vienne se servir’
            😯 😯 😯 😯 😯

            « SANS QUE L’ETAT VIENNE SE SERVIR »… 😯
            C’est un président de la république, ça ????

            • Lapa

              discours poujadiste classique. Il sait d’où vient une partie de l’électorat lepeniste 😉
              de toute façon en 5 ans il aura dit tout et son contraire. 😆

          • COLRE

            Lapa, je vous trouve tous bien indulgents à analyser ces discours sarkozyens à l’aune de la normalité politicienne et poujadiste. Un cynisme de plus, en qque sorte, ni plus ni moins.

            Non, ici, c’est au-delà de toute mesure… on est hors du discours « classique ».
            La sentimentalité et bassesse des idées et des références infantiles et autocentrées sur ses petites préoccupations personnelles sont extravagantes dans sa fonction.
            Tu imagines, un « président de la République », garant de l’Etat et de la constitution, qui déclare :

            un vrai travailleur, c’est quelqu’un qui ne demande aucune décoration, rien… c’est proprement hallucinant cette référence de potentat à ses petits tracas élyséens…

            un vrai travailleur, c’est quelqu’un qui a constitué un patrimoine… c’est un délire scandaleux… L’employée à temps partiel qui trime comme une malade pour nourrir ses enfants et qui coupe le chauffage pour pouvoir finir le mois, ne n’est pas une VRAIE TRAVAILLEUSE ? elle n’a pas de quoi s’acheter une rolex avant 50 ans ?

            un vrai travailleur, c’est quelqu’un qui a payé ses impôts et n’a pas fraudé… C’est ÇA, sa définition du travailleur ??!! il est obsédé par qui, là ? Johnny ? son frère Lagardère ?

            un vrai travailleur, c’est quelqu’un qui lègue un patrimoine à ses enfants SANS QUE L’ÉTAT VIENNE SE SERVIR… Encore une conception méprisable du rôle du fisc et de la contribution citoyenne inscrite dans la Constitution… Quand les Français (riches, j’imagine) payent des impôts, c’est que l’Etat se sert ?

            NON. La politique républicaine, ce n’est pas ÇA. 👿

            • Buster

              COLRE
              Ce que tu prends pour du cynisme n’est que la lassitude que peut nous inspirer ces combats ridicules faits d’outrances et de simplifications.
              Sarko en est le plus bel exemple, notamment dans la version « Présidentielle » mais pour ce qui le concerne nous devrions être débarrassés de sa « faconde » autour du 6 Mai.
              On attend mieux de Hollande, sur ce point, et ce ne sera guère difficile.
              Ceci dit le discours poujadiste de droite comme de gauche continuera à se porter comme un charme, as usual. Au mieux ce sont les seconds couteaux qui s’en chargeront.

              • COLRE

                Justement, c’est ce que je dis : ce n’est pas un discours simplement « poujadiste ». Ou alors, Ceaucescu ou Pétain était juste un gentil poujadiste…

                Je ne crois pas que JFK soit un foudre de guerre gauchiste. Il s’est dit « ÉPOUVANTÉ » par le discours de Sarkozy… Ce n’est pas rien, comme mot.
                Il dit : « C’est bien pire que le discours de Marine Le Pen elle-même. Je ne vois pas comment ne pas alerter les démocrates »… ce 😯 , ce n’est pas simplement un « poujadiste »… ❗

                Et voilà la fin de son communiqué :

                « Quoi qu’on pense de son challenger social-démocrate, l’hésitation n’est plus possible, plus tolérable : tous les républicains, tous les démocrates qui refusent, par patriotisme, le discours de guerre civile et de lacération de notre nation commune, qu’ils se réclament de Jaurès, de Clémenceau, de De Gaulle, de Mendès France ou de Robert Schuman, doivent voter de façon à barrer la route à l’apprenti sorcier et à permettre qu’on tourne cette page. »

                Pas mieux ! on est hors « faconde », hors « outrance », hors « simplification ».
                On est dans la folie pathologique du pouvoir… 👿 Il faut ouvrir les yeux.

                • Buster

                  Ah Non, pas la référence à Ceaucescu ou à Pétain !
                  Comment veux-tu dans le même post t’indigner d’un discours et caricaturer à outrance façon Godwin ?

                  • COLRE

                    J’ai pris Ceaucesu pour te faire plaisir 😉 un coup à gauche, un coup à droite…
                    Sinon, ce n’est pas Godwin, ce n’est pas « Nazi »…

                    Tu penses que les autocrates pervers sont réservés à l’Afrique, à l’Ouzbekistan ou à l’Histoire ?
                    Pas moi. La folie des grandeurs des potentats, même en régime « démocratique », est dangereuse et irresponsable. Il faut oser la voir et l’analyser.

                    • Buster

                      « L’autocrate pervers » comme tu dis n’est plus qu’à 10 jours de son départ !
                      Alors excuses-moi mais je ne pense pas que le risque nous pende au nez.
                      .
                      D’autant plus qu’avec Sarko il faut toujours distinguer entre le discours et la réalité. (Les discours et Les réalités)
                      Et mieux, entre la première version du discours et les correctifs qui viennent ensuite adoucir le propos.
                      C’est un adepte de la Phrase à Buzz, (Phrase à Buzz comme il y a la mouche à merde)
                      .
                      Sinon le commentaire de Lapa ci-dessous est pour moi une merveille d’analyse sur notre capacité collective à écouter et à recevoir des discours sérieux et responsables. (électeurs et journalistes, sans parler du Web)
                      Le meilleur moyen de ne jamais être élu en France est d’être cohérent et réaliste sur les enjeux et les faibles marges de manoeuvre que nous avons.

                    • COLRE

                      « L’autocrate pervers » comme tu dis n’est plus qu’à 10 jours de son départ !
                      Ce que je déplore, c’est que n’est pas grâce à toi…
                      Je trouve en effet hallucinant que l’on puisse s’accommoder d’une pareille personnalité à la tête de l’Etat pour « gouverner » son pays sans analyser qui il est ni sa dangerosité…

                    • Buster

                      Tu mélanges un peu tout. 🙁

                      Entre Sarko et Hollande, sur le plan de la personne (et en attendant de mieux le connaître) il n’y a pas photo, Hollande est à mille lieues au-dessus de Sarko dans ma compréhension de ce que doit être un homme politique.

                      Mais, sur le plan économique je suis absolument persuadé que Hollande et ses copains vont nous entraîner dans le mur encore un peu plus vite que nous n’y serions allés avec l’autre zig.

                      Alors il me semble que j’ai bien le droit de considérer, en tant qu’électeur que le choix devient carrément impossible ? Non ?
                      Peste ou Choléra ? Bin non, Ni l’un ni l’autre.
                      Et d’ailleurs si Sarko se rapprochait vraiment trop de Hollande, je serais bien emmerdé car je crois que j’irais dans ce cas là voter Hollande, en espérant (sans doute vainement) qu’il puisse déjouer les pièges dans lesquels ceux de son camp vont chercher à l’entraîner.

                    • ranta

                      COLRE, dis par n’importe quoi sioulait, Buster n’a aucunement l’intention de me devoir le champ.

                • Lapa

                  JFK avant d’être « gauchiste » a toujours été antisarkozyste et disait strictement la même chose en 2007. Je ne dis pas qu’il a tort, il fait juste son job et il est dans l’exaltation aussi.
                  je m’en fout qu’il soit épouvanté par le discours de Sarkozy, c’est pas nouveau. Moi je suis épouvanté par le niveau de la campagne et par l’inadéquation de plus en plus prégnante entre notre élection présidentielle et la conscience politique de nos concitoyens. Ce qui m’épouvante, c’est que les seuls moments où les candidats essaient de dire des choses crédibles et sur des thèmes impératifs pour l’avenir de notre pays, ils baissent dans les sondages. Alors qu’un buzz halal ou vente de shit permet de capter plus d’attention de tout le pays relayée par des medias consentants!
                  En ce sens, les français ne sont pas matures en politique, leurs élites s’en servent joyeusement et on obtient ce genre de discours et de tollés. On peut rigoler sur Bayrou qui n’est pas exempt de défaut, mais comment comprendre que d’après les sondages c’est le candidat considéré comme le plus honnête et ayant un programme le plus réaliste par les français et qu’il ne soit qu’à 9% ?
                  On considère Sarkozy comme un menteur mais on lui donne 27%? on considère Hollande comme un indécis ou sans expérience mais on lui en donne 28? On considère LePen comme fasciste populiste mais on lui donne 17?
                  pourquoi vouloir une campagne digne quand ce que semblent vouloir les français c’est une histoire qu’on raconte, avec ses moments d’épouvantes, ces glorifications, ses raccourcis, son esprit manichéen, sa poésie enrobée, son sang, ses trahisons…
                  Quand redescendra-t-on sur terre? Revenir à la république des partis et non des hommes providentiels? je sais pas…

                  • COLRE

                    « les français ne sont pas matures en politique, leurs élites s’en servent joyeusement et on obtient ce genre de discours et de tollés. »
                    Dans le fond, c’est toi qui est « poujadiste », à mettre toutes les « élites » dans la manipulation, et « tous les Français » dans l’immaturité… 😉

                    « JFK avant d’être ‘gauchiste’ a toujours été antisarkozyste ».
                    Non, JFK n’a jamais été gauchiste, jamais ! il l’a assez démontré…

                    « Quand redescendra-t-on sur terre? Revenir à la république des partis et non des hommes providentiels? je sais pas… »
                    Je te (vous) renvoie l’interrogation. Hollande qui est le contraire d’un homme « providentiel », n’est-il pas raillé continuellement sur sa normalité et sa prétendue « mollesse » ?
                    Ici-même, qui a soutenu ceux qui réclamaient une nouvelle république ? qui, à part moi et un ou deux autres, a condamné la personnalité politique sarkozyenne de « l’homme providentiel » ?

                    (ps : j’ai vu que tu renvoies à tes nartiks… mais je n’ai pas encore eu le temps d’aller voir, ça va trop vite 😉 . Mais, Lapa, je ne te critiques pas directement toi, je sais que tu fais bcp, mais cette ambiance désenchantée et ironique que je trouve dangereuse, et, chez certains -pas toi…-, irresponsable…

                    • Buster

                      … mais cette ambiance désenchantée et ironique que je trouve dangereuse, et, chez certains -pas toi…-, irresponsable…

                      Ouafff, Des noms, des noms ! 😆 😆

                    • COLRE

                      Des noms ? il y pléthore… 😉 mon temps n’y suffirait pas…

                    • Lapa

                      je me suis mal exprimé, je sais bien que JFK n’est pas foncièrement gauchiste 😉
                      sinon bah je pense vraiment que les deux articles sur Sarkozy datant d’il y a un an sont à lire, ça devrait t’intéresser. C’est vrai que ça m’avait pris un temps fou à l’époque.

            • Lapa

              pas de l’indulgence, on dira qu’on est blasé 😉 ses discours du quinquennat sont marqués par trois choses:
              -1 utilisation de l’hyperbole à chaque coin de phrase et sentimentalisme exacerbé
              -2 flatterie pour le public visé qu’on oppose toujours « à l’autre »
              -3 interversion possible dans la plupart des cas du public et de « l’autre », permettant de s’adapter à toutes les situations.

              ex: en début de mandat c’est l’Angleterre et les US qui sont portés aux nues avec leurs systèmes de prêts. Puis avec la crise, c’est l’Allemagne qui devient la référence alors qu’avant on lui avait fait bien comprendre que nous en France « on avait jamais commis de génocide ». Un type qui cite du Jaurès et met de vrais morceaux de Poujade dans ses discours, (et j’en oubli sûrement) plus rien ne doit pouvoir nous étonner.

              • D. Furtif

                Trop fort et trop juste Lapa
                J’ai plus rien à dire quand tu bouscules des commentaires aussi tranchants

              • COLRE

                Lapa, « blasé » pour toi, « lassitude » pour Buster…

                Pour moi, ce qui est grave c’est qu’à force de tout niveler, de tout confondre, d’édulcorer l’inacceptable, de renvoyer tout le monde dos-à-dos, de se méfier systématiquement de tous, de railler n’importe qui, de mettre tout le monde dans le même sac, partisan, sectaire, manipulateur, menteur, malhonnête… on finit, par lassitude blasée », à ne plus voir la réalité, les nuances, les différences… on finit par ne faire que des procès d’intention et ne plus s’interroger sur les personnalité, les psychologies des uns et des autres, les parcours, mélanger les intègres et les pourris, les idéalistes et les vendus, les républicains et les despotes…

                C’est la défaite de la pensée, pour moi… C’est le risque de laisser le champ libre aux complotistes, aux « tout se vaut », aux charlatans, aux Mabouls, aux autocrates, aux profiteurs…
                Oui, je trouve cela grave.
                Et je ne suis encore ni blasée ni lassée. Juste terriblement indignée.

                • Lapa

                  Colre, je suis un des rares sur ce site à avoir écrits quelques articles centrés sur certains discours de Sarkozy.
                  Le respect des religions

                  Sarkozy, Exercice de la parole (1/2)

                  Sarkozy, exercice du pouvoir, (2/2)

                  les deux derniers articles gagneraient à être réédités je pense au vu de l’actu. (message au taulier 😉 )

                  Donc j’ai passé du temps dans les discours Sarkozyste et j’ai quand même essayé d’en démontrer le mécanisme; je peux donc te dire qu’il n’y a pas de réelle nouveauté. Simplement en période de campagne, tout est assez exacerbé, condensé sur 15 jours à essayer d’enrayer l’inéluctable.
                  je finirai par une citation que j’avais reprise dans le deuxième article:

                  L’important dans la démocratie c’est d’être réélu: regardez Berlusconi, il a été réélu trois fois. NS.

                  ne pouvais-je pas être aussi clair ? 🙂

  • Papy

    Objet : Scoop : Sarko démissionne !!!

    voici en avant première, la lettre de démission qu’il va adresser à tous
    les Français

  • Léon

    D’où ça sort, ça, papy ?

  • docdory

    Bonjour à tous
    En réalité, je crois que le FN va surtout décider des législatives. En effet, son score à la présidentielle, comme celui de Mélenchon ( et à un moindre degré celui des  » Verts  » ) a été amoindri par un effet « vote utile ».
    Nombre d’électeurs hésitants de droite auraient voté Le Pen plutôt que Sarkozy s’ils n’avaient craint un « 21 avril à l’envers », et n’ombre d’électeurs hésitants de gauche auraient voté Mélenchon plutôt que Hollande s’ils n’avaient redouté un nouveau « 21 avril ». En effet, ces deux catégories d’électeurs savaient bien que leur candidat de prédilection n’avaient aucune chance au deuxième tour, et ils ont donc « joué la sécurité ».
    Aux législatives, ils ne craindront plus l’effet « 21 avril », ils tiendront le raisonnement suivant « un député de plus ou de moins, ce n’est pas grave, alors on vote selon notre conviction profonde ».
    On peut donc s’attendre, au premier tour des législatives, à une majoration des votes FN et front de gauche aux dépens respectivement de l’UMP et du PS. Si l’accord électoral Vert/PS capote, ce qui est assez probable, le PS se verra en plus siphonner 1 ou 2% de ses voix par les « Verts ».
    On verra donc une quasi égalité UMP/ PS au premier tour, et le FN, s’il a simplement les mêmes scores qu’à la présidentielle, peut se maintenir dans 353 circonscriptions ( d’après les calculs du « Monde « ) pour y faire des « triangulaires » au deuxième tour.
    Or, une triangulaire au deuxième tour, c’est un vote à majorité relative, s’il y a 34% FN et 33% UMP et PS, le FN a un député.
    Or il y a environ 23 circonscriptions dans lesquelles le FN est en tête aux présidentielles, donc dans lesquelles, mathématiquement, il emportera la mise au deuxième tour des législatives à moins d’une hautement improbable « discipline républicaine » entre le PS et l’UMP au deuxième tour, l’un se désistant pour l’autre.
    On peut donc prévoir une future assemblée avec une absence de majorité absolue, ni à gauche ni à droite, et un FN avec une vingtaine de députés, voire peut-être beaucoup plus, jouant les trouble-fête …
    On peut donc imaginer dans cette hypothèse, soit un gouvernement minoritaire PS, qui serait rapidement victime d’une motion de censure, soit une cohabitation avec un gouvernement UMP, soutenu dans les grandes lignes par le FN qui n’y participerait pas, mais qui y exercerait une forte contrainte programmatique ( avec menace de censure à la clef ), soit un gouvernement d’union nationale UMP/PS/ MODEM ( si celui-ci a des députés ). Dans les deux hypothèses, les mesures les moins consensuelles préconisées par le PS ( vote des immigrés, mariage homosexuel, imposition à 75% des riches ) passeraient à la trappe.

    • Lapa

      Bonjour Doc,

      analyse intéressante mais que je trouve peu réaliste.
      d’abord il va falloir quantifier le surcroît de voix que va obtenir le PS dû à la dynamique du gain de la présidentielle. Il est vrai que les électeurs ont souvent donné une assez large majorité de sièges au président qu’ils venaient d’élire. Il est vrai aussi que les souvenirs de la cohabitation étaient plus présents, ce qui est moins le cas aujourd’hui. A voir comment le PS va surfer sur la vague de son résultat.
      ensuite quand bien même le FN serait en tête au premier tour et donnerait une triangulaire, le deuxième tour verrait un PS avec les voix de l’extrême gauche et des écologistes reportées, donc vainqueur la plupart des cas. Car il faudrait je pense que le FN soit capable d’atteindre plus de 40% des suffrages pour être sûr de remporter une triangulaire.
      On ne sait pas encore comment vont se comporter les « désistements républicains »
      Dans tous les cas je pense que ce sera l’UMP qui sera en position de faiblesse. Il y aura peut être des députés FN élus, mais il y aura à mon avis, beaucoup de candidats UMP battus, soit ils devront faire un désistement républicain, soit ils se feront battre par la triangulaire avec un report de voix bien meilleur pour la gauche.
      le seul problème serait effectivement que le FDG et EELV (au cas où les accords capotent ce qui est loin d’être le cas pour l’instant), pompent suffisamment de suffrage pour empêcher le candidat PS d’être présent au deuxième tour. Solférino doit en être consient et c’est pour cela que l’accord avec EELV devrait tenir (un accord hyper favorable pour EELV mais qui est une énorme sécurité pour le PS)

      je penche plus donc pour une majorité confortable PS-EELV. Le système a toujours réussi à donner une avance confortable en sièges à un parti, même peu majoritaire en terme de voix totales.

      ceci dit, vous avez raison, le FN arbitrera d’avantage le 3ème tour (législatives) que les présidentielles.

  • asinus

    merci de la démonstration , finallement je vas peut etre voté en juin
    yep

  • docdory

    @ Lapa

    Oui, ce scénario est également une possibilité envisageable. Cela dit, il en est du résultat des élections comme celui du tiercé : on ne peut conclure qu’à l’arrivée, et les résultats déjouent souvent les pronostics …
    Nous sommes typiquement, pour ces futures législatives, dans un phénomène chaotique : un très petit glissement dans le vote de quelques-uns peu modifier sensiblement le résultat final en terme de composition de l’assemblée….

  • D. Furtif

    Le scrutin de circonscription à 2 tours est pensé et voulu pour empêcher la situation de triangulaires.

    Le Front national doit y regarder à deux fois.
    .
    Car si il joue trop fort. Il risque par son succès de faire perdre son camp, mais plus grave pour lui, il risque de porter un coup fatal à l’édifice de la Vè et de ses pratiques électorales, c’est à dire d’annihiler le terreau qui a permis son apparition.
    Le pronostic de Marine Le Pen d’un éclatement de l’UMP est valide mais elle l’accompagne d’un autre qui ne tient pas : son espérance de se substituer le Front National à l’UMP.
    La tourmente politique qui peut effectivement disloquer l’UMP ne s’arrêtera pas à la ligne de démarcation bien floue entre le Front National et les Sarkozystes .
    C’est tous les partis , même le PS qui souffriraient de la disparition des couloirs de contention voulus par Debré de Gaulle, couloirs qui endiguent toujours l’expression politique de notre peuple.
    C’est aussi la construction européenne qui serait remise en cause.
    Le reste n’est que fumeuse prédiction de madame Irma.
    .
    En conclusion cette idée de VIème République agitée comme un hochet par certains du PS me semble vouée au placard une fois les législatives terminées.

  • Lapa

    Quand je disais que le 10-63 de 2007 sera impossible à rééditer et encore à franchir:
    actuellement on serait à 23-55 niveau report de voix du FN.
    Par contre Sarko risque de perdre des plume chez les Bayrouistes…
    S’il renverse la tendance alors là, euh, je poste un éloge à Morice sur AV! 😆

    • Buster

      * Plus mauvais score de la droite sous la Vè, Chirac 1988 : 45,98 %. / Mitterrand : 54,02 %

      Le combat de Sarko est là maintenant, ne pas faire pire que Chirac et rester définitivement dans les mémoires comme l’erreur de casting de 2012.

      • D. Furtif

        Les prévisions des sondages pour le 2è tour me paraissent très excessives.

        • Buster

          Peut-être mais méfiance, il y a incontestablement une dynamique Hollande et déjà une anticipation de la défaite à l’UMP (de quoi mobiliser dans 1 camp et l’inverse dans l’autre).

        • Buster

          Bon, c’est vrai que tu as 1 pari, toi aussi ! 😆
          Voudrais-tu que je prie ?

          • D. Furtif

            Ne me parle pas de pari. Tu remues le couteau dans la plaie
            J’ai parié avec Léon par deux fois que nous assisterions au retour sans vergogne d’un gars qui nous avait quittés avec hargne et morgue et proclamation que jamais plus etc etc…et même rameutage sur Maboul de tout ce qui nous voulait du bien.
            .
            Gary Coupeur n’a pas manqué de nettoyer tous ces échanges un peu compromettants.
            On ne sait jamais avec les mercenaires, ils peuvent toujours vous servir un jour ou l’autre.
            Ces dernières semaines nous l’ont montré.
            .
            Départ retour redépart reretour...Le voilà ti pas aux cotés du vénérable, de Wesson et de toute la bande . Le vénérable qui ne sait plus où donner de la dénonciation et ne nomme plus personne au cas où , une fois de plus , il serait ridicule.
            Les prévisions étaient justes
            .
            Il n’a pas manqué de revenir et nous a quittés cette fois pour une affaire d’égo sur un video que c’était la sienne la plus belle …ce qui était vrai d’ailleurs et… que personne ne le contestait.
            Mais il n’a pas pu se tenir et nous a envoyé tout le mépris qui lui gonflait la panse et qu’il retenait.

            Ce court récit pour rappeler à Léon et à tous que sa dette s’alourdit . Et qu’on ne plaisante pas avec le champagne millésimé.Mes médecins m’ayant interdit d’en boire d’autre.

    • D. Furtif

      Arrrrggg!
      Le Front nationale peut-il , lui aussi faire de la politique?
      .
      Porter un tel coup à Sarko et à la Vè République, risque de trop secouer l’arbre auquel leur existence est accrochée depuis 40 ans.
      Se trouve-t-il en son sein quelqu’un d’assez futé et qui verrait plus loin que la satisfaction immédiate des ambitions personnelles?
      Pas sûr.
      .
      De la même manière toute la Chiraquie ne se demande-t-elle pas si avoir favorisé ou laissé faire l’ascension d’un petit coq des beaux quartier ne fut pas une erreur de 1er grandeur. Une faute comme disait Talleyrand , le vrai.Toute la Balladurie est dans la même situation.

  • docdory

    @ Furtif
    Il est de toutes façons dans les intentions du PS d’instaurer la proportionnelle. Dans l’état actuel de la composition du corps électoral, toute future assemblée élue à la proportionnelle aura au moins 50 députés FN et 30 députés front de gauche ( la proportionnelle n’est donc peut-être pas dans l’intérêt du PS …)

    • D. Furtif

      Bonsoir Docdory, je crois très fort à la sincérité des promesses en matière de proportionnelle c’est à dire à peu près autant qu’en matière de cumul des mandats. 😕
      .
      Il est absolument vrai que l’électorat FN va faire payer au prix fort les triangulaires si il n’y a pas accord aux législatives.
      /
      Le couplet sur la vertu d’où qu’il vienne aura du mal à passer auprès de gens qui n’en sont plus à une rancœur près
      Combien de rocades de contournement, de zone d’aménagement prioritaires, de Pools artisanal rénové , de centre commercial , d’autorisation de porcheries industrielles, d’adjudications de toutes sortes sont accrochées à ces élections. ❗ ❗ ❓
      Combien de prébendes auxquelles il va falloir renoncer ou partager?
      Je crois que nous allons assister à un grand affrontement de principes et d’idéaux incontestables :mrgreen:
      Ça va chier.