Iskender _Origines de l’Islam_ Table complète.

.
Boite à outils

Ouff je suis arrivé au bout. Au bout de ce qu’on peut appeler la boite à outils pour01

  • Entrer sans se perdre dans l’immense labyrinthe offert par ISKENDER
  • Pour s’arrêter et retrouver sans peine le passage où notre lecture a été interrompue
  • Pour faire les liens et les parallèles entre les chapitres, paragraphes et sous paragraphes

 

 

 

Partie 1 L’Arabie et les Arabes 1043 p
Chapitre 1 : L’Arabie sans prophète 138 p
Chapitre 2 : Arabie Désert 83 p
Chapitre 3 : Arabie régions 159 p
Chapitre 4 : Antiquités Arabes
Chapitre 5 : Civilisation
Chapitre 6 : Culture Arabe 150 p
Chapitre 7 : Religion 276 p
Chapitre 8 : Panthéon 237 p
 Table des matières partie 1 §1 §2 §3 ….§4 §5 §6  23 pages
Partie 2 Racines Internes et externes 417 pages
Chapitre 9 : Pays 153 p
Chapitre 10 : MK, MD 204 p
Chapitre 11 : Influences 60 p
Chapitre 12 : Livres des juifs chrétiens
Chapitre 13 : Personnel
Chapitre 14 : Livres des autres
Chapitre 15 : Les personnages de L’Islam
 Table des matières partie 2  §9 §10 S11  9 pages
Partie 3 CONSTRUCTION DE LA FIGURE DE MUHAMMAD 740 pages
Chapitre 16 : Muhammad 186 p
Chapitre 17 : Caverne 252 p
Chapitre 18 : Secte 302 p
Chapitre 19 : Coup d’état
 Table des matières partie 3   §16  §17  §18  14 pages
Partie 4 : CRÉATION D’UN SYSTÈME POLITICO-RELIGIEUX 942 pages
Chapitre 20 : Théocratie 344 p
Chapitre 21 : Pratiques / rituels 598 p
Chapitre 22 : Théologie
Chapitre 23 : Allah
Chapitre 24 : Choix de textes
 Table des matières partie 4         §20     §21 11 pages
Partie 5 : PROJET D’UNE AUTRE HUMANITÉ 540 pages
Chapitre 25 : Pays
Chapitre 26 : Femmes 185 p
Chapitre 27 : Les opposants 135 p
Chapitre 28 : Juifs
 Table des matières  partie 5  §26  §27  §28
Partie 6 : VIOLENCE DU RELIGIEUX 547 pages
Chapitre 29 : Jihad Théorie 174 p
Chapitre 30 : Jihad Pratique 109 p
Chapitre 31 : Razzia 1 et Razzia 2
140 et 111 p
Chapitre 32 : Guerre Mecque 264 p
 Table Partie 6   §29  §30  §32  11 pages
Partie 7 : DOMINATION ET TRANSITION 330 pages
Chapitre 33 : Ordre Nouveau 198 p
Chapitre 34 : Empire 135 p
Chapitre 35 : Mort 132 p
Chapitre 36 : Post mortem

Table des matières   partie 7   §33  §35

 

7 pages

 

.

Iskender le cite très souvent, vous pouvez le retrouver sur ce site avec ses illustrations

LIVRE DES PRAIRIES D’OR ET DES MINES DE PIERRES PRÉCIEUSES Tome 1 al-Masu’di 951 JC

Vous pouvez le retrouver sur ce site plus austère mais très scrupuleux

  1. http://remacle.org/bloodwolf/arabe/massoudi/table.htm
  2. Sur le même site de Philippe Remacle vous trouverez certainement tous les auteurs anciens latins , grecs, persans , syriaques etc… dont Iskender  a enrichi toutes les questions abordées
  3. Si vous entamez la lecture par la première partie vous rencontrerez obligatoirement des citations de Gaudefroy-Demombynes
  4. Une carte des tribus

 

 

Arabie au VIIè siècle. Gaudefroy-Demombynes Mahomet
Arabie au VIIè siècle. Gaudefroy-Demombynes Mahomet
Lectures :6756
Notifier de
Leon
Leon

Travail de titan, Furtif….

Dora
Dora

Beau travail à tous les deux. Je me permets juste une question : pourquoi certains chapitres n’ont-ils pas de lien?

Asinus
Asinus

yep

des voies et des perspectives ouvertes par un découvreur , on complimentera l’auteur qui a suivi les conseils de

Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage,
Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,
Polissez-le sans cesse, et le repolissez,
Ajoutez quelquefois, et souvent effacez.

Boileau

Causette
Causette

Les religieux sont moins intelligents que les athées, affirme une étude

L’équipe dirigée par le Pr Miron Zuckerman a entrepris de se plonger dans les conclusions de soixante-trois études menées depuis 1921 aux Etats-Unis. Il ressort de ce travail de synthèse que cinquante-trois d’entre elles arrivent au même résultat : une « relation négative » entre religiosité et intelligence.

Les trois psychologues, Miron Zuckerman , Jordan Silberman , Judith A. Hall, travaillant sur cette étude ont défini l’intelligence comme « la capacité à raisonner, à anticiper, à résoudre des problèmes, à penser de façon abstraite, à comprendre des idées complexes, à apprendre rapidement et à tirer des leçons de ses expériences ». La religiosité était quant à elle définie par une implication dans tous ou certains aspects de la religion.

http://journals.sagepub.com/doi/full/10.1177/1088868313497266