Qui sommes-nous, finalement ?

Lectures :3628
Voilà un article narcissique comme il y en a régulièrement sur les blogs collectifs.
Narcissisme n’est, d’ailleurs, peut-être pas le mot qui convient. Plutôt une tentative de réflexion sur soi, enfin sur nous, ce qui n’est pas toujours facile car cela suppose de pouvoir faire un pas de côté et arriver à s’observer avec un certain détachement.

Nous sommes une sorte de club qui fonctionne beaucoup par cooptation à partir d’un blog créé par trois auteurs virés d’Agoravox. Ni vraiment fermé, ni tout à fait ouvert, juste choisi. Nous publions généralement un ou deux articles nouveaux par jour et comptons pour l’instant une vingtaine de rédacteurs qui ont publié au moins une fois.

La grande caractéristique de Disons a été relevée par PJCA : c’est un blog de rédacteurs- commentateurs, c’est-à-dire que nous avons le ratio articles/ commentaires de très loin le plus élevé des blogs collectifs de ce genre.
  • Cent Papiers a eu depuis sa création 7090 articles et pages pour 12 869 commentaires, ce qui fait une moyenne de 1,8 commentaires par article…
  • Un calcul effectué sur la page de dimanche d’Agoravox, donc du best-off de la semaine avec, on suppose, uniquement les articles les plus commentés donne une moyenne de 34 commentaires par article. Mais sur une journée ordinaire, celle de samedi par exemple, on obtient une moyenne de 23 commentaires par article.
  • Sur Disons, tenez-vous bien, avec 8799 commentaires pour 173 articles et 17 pages dont 5 ne peuvent pas en recevoir, notre moyenne est de 46 commentaires par article ! Et si on ne tient compte que des articles (à l’exclusion donc du bar), la moyenne alors, s’établit à plus de 50 commentaires par article…
Seul Causeur fait mieux, si on calcule sur la seule page d’aujourd’hui. Mais ils ont l’avantage d’avoir une visibilité de leurs articles beaucoup plus longue que nous sur la page d’accueil. C’est le principal défaut éditorial de Disons.fr, sur lequel il faudra bien qu’on finisse par se pencher.

Les commentaires sont chez nous souvent aussi importants que les articles. Je ne parle pas des échanges d’argumentations lorsqu’il y a lieu, mais il se trouve que les commentateurs ont pris l’habitude d’apporter des compléments parfois très riches aux articles. Souvent le rédacteur, grâce à cela, en apprend encore sur le sujet qu’il a traité.

Notre lectorat augmente de jour en jour : des habitués, des curieux, des robots, des concurrents, des qui voudraient bien en être mais que nous tenons à l’écart, des timides qui n’osent pas se déclarer. Il est fort probable que si la tendance persiste, nous ne mettrons pas plus d’un mois ou deux à atteindre les 3000 visites/jour revendiquées par Cent Papiers, (bien que cela ne soit en rien un but spécialement recherché).

Sans doute le plus étrange de ce blog c’est qu’il n’a aucun objectif à part échanger et discuter sur les sujets les plus divers. Pas d’objectif en termes d’audience, pas d’ambition en terme de « journalisme-citoyen », pas de volonté systématique d’être immédiatement réactif à l’actualité. Nous souhaitons juste qu’il soit agréable à regarder, instructif et intéressant à lire. À bien y réfléchir c’est un objectif quasi-révolutionnaire…

Mine de rien, notre action a eu, semble-t-il des effets dans la blogosphère, au moins sur Agoravox et sur Cent Papiers. Revelli s’est décidé enfin à faire un peu de ménage chez lui et JC Allard a cru qu’il lui suffisait de recruter les pires taches d’Agoravox  pour créer un Agoravox bis qui aurait intégré une sorte de Disons à sept, tout en gardant un chouïa du média québécois d’avant.

On ne fera pas de commentaire sur la tournure un peu piteuse que prend son aventure, mais prendre appui sur le Panda, accueillir Morice, puis recruter Demian West revenait à peu près à un suicide éditorial. J’ai d’ailleurs beaucoup d’admiration pour ce dernier. Pas pour son talent d’écrivain, non : si ce garçon (qui s’est fait virer de tous les forums du net où il s’est manifesté) a un vrai génie, c’est dans le domaine de la méchanceté. Il montre une capacité réellement hors du commun à mettre la pagaille et la zizanie sur un blog. Sans jamais être grossier d’ailleurs, ce qui n’est pas un mince exploit !

Avec Disons.fr, nous nous sommes lancés dans une opération sans en avoir jamais eu le projet, mais nous avons démontré qu’un forum qui disposait de moyens autrement importants que les nôtres entretenait  le mythe de son impuissance face aux agressions. De là la conclusion qu’il les entretenait lui-même…
Nous avons obtenu le respect dans les échanges en quelques heures seulement par la seule volonté de l’obtenir. Ce n’était pas facile mais c’était réalisable.

Nous avons aussi décrété des règles et nous nous y sommes tenus. Nous donnons le spectacle d’une édition sans prétention excessive qui ne poursuit pas la course à une concurrence mythique avec les médias traditionnels, qui ne se goberge pas de mots vides et creux comme les enquêtes citoyennes, qui n’ouvre pas ses colonnes à tous les charlatans.

Par ailleurs, nous établissons une barrière aux commentaires qui n’ont d’autre objectif que de faire de la publicité à des blogs personnels et une interdiction totale vers les sites commerciaux. Il n’y a là rien  de bien nouveau, cela ressemble au contraire  furieusement à une charte anciennement connue et transgressée par ceux-là même qui la proclamaient.

Après ces limites fixées il nous resterait à définir ce que nous souhaitons.

Là c’est un gag ou ça lui ressemble. Sous réserve du respect d’un certain nombre de règles de comportement et de sincérité intellectuelle, c’est un espace de débat, de rencontres et de désaccords dont nous revendiquons la responsabilité.

Ce blog, on l’occupe à sa convenance en contribuant par ses articles ou par ses commentaires. Il appartient à chacun de le faire vivre. Nous ne pouvons donc pas vraiment le définir autrement que par ces règles de conduite qu’il nous faut parfois nous rappeler à nous mêmes : nous avons tous de fâcheuses tendances à les remettre en cause par ce que nous appellerons, pour faire simple, nos mauvais réflexes associés à de bouillants caractères.
De telles règles sont des contraintes, certes, mais elles sont les seules à pouvoir garantir la pérennité du blog.

Au fond, notre grand avantage, s’il en est un, est une sorte d’innocence :-)) , d’honnêteté du site, puisqu’il n’a ni but lucratif, et/ou idéologique ou d’observation des comportements (ne citons personne) ni ambition démesurée (ne citons toujours pas).

La seule ambition et le seul but de Disons sont ainsi de faciliter la discussion et l’échange d’idées avec le plaisir qui est attaché à une conversation entre personnes qui font ce qu’il faut pour se supporter et même s ‘apprécier, malgré des idées parfois très éloignées. Ça ne se passe pas toujours sans heurts et grincements de dents entrechoquées, mais ça marche souvent, et c’est déjà beaucoup.

Furtif, Léon, Renève.

76 comments to Qui sommes-nous, finalement ?

  • MomoriSSe a été le premier à répercuter des extraits de ce narticnarcisse sur AvecPape. C’est un immense honneur et une intense satisfaction de se savoir si lu par l’élite du journalisme citoyen en la personne du fêlé de Tourcoing, qui en a remis une louche en recopiant texto un mien commentaire parodique tiré du fil de discussion suivant le nartic sur le caviar de Léon, sans en saisir l’humour auto-dérisionneur bien entendu…

    Sinon rien à dire sur ce texte. C’est bien ça Disons et c’est très bien comme ça.

    • Ah, j’oubliais, n’oubliez pas d’aller consulter les commentaires indésirables de Disons : vous aurez une heureuse surprise…

    • COLRE

      Momo est décidément le roi des comiques… il se plaint des trolls venant de Disons et qui pourrissent les nartiks de 100papes, alors que la quasi totalité des intervenants sont de « chez eux » et bien étiquetés. Toujours aussi bien informé, l’enquêteur de choc. 🙄

      Au fait, Marsu, comme tu le sais, morice n’a AUCUN humour… mais à un degré, que c’est à peine humain! Même les Bonobos se marrent de toutes leurs dents quand on leur fait des blagues… C’est dingue qu’il ait recopié ton com parodique sans se rendre compte que c’était décalé…

  • Léon

    On fait des compliments à ce garçon et il n’est pas content… 😆 😆

    • Ph. Renève

      Houlà, moi je tremble devant ces menaces de poursuites pénales (donnez-vous donc la peine).

      Dix euros que la plainte sera classée sans suite mais avec une franche rigolade du proc’.

  • Puisque Disons a démontré qu’on pouvait réunir des gens de sensibilités politiques différentes capables d’échanger et de débattre sans que ça tourne systématiquement à la foire d’empoigne partisane (quoique, des fois, hein…), je vous propose de lire ce passionnant entretien croisé, paru sur le Bondyblog entre Claude Dillain, maire PS de Clichy-sous-Bois et Xavier Lemoine, maire UMP de Montfermeil, qui sont confrontés aux mêmes problèmes de banlieues pourries par la pauvreté, la délinquance et l’islamisation. C’est édifiant et tout sauf politicard à la petite semaine…

  • Léon

    Effectivement très intéressant, particulièrement la fin.

    • Oui, particulièrement la fin, et c’est Xavier Lemoine qui s’exprime : « On voit s’accumuler des défis, des enjeux et des difficultés. On constate une emprise communautariste de plus en plus forte, y compris contre la volonté des populations qui seraient plutôt attirées vers les sociétés dans lesquelles elles ont choisi de vivre. Mais par solidarité culturelle, voire cultuelle vis-à-vis de l’islam, elles sont, de manière insidieuse ou parfois plus coercitive, empêchées d’aller là où elles ont envie d’aller. Quand je me retourne, je n’ai pas de comparaison. On est obligé de faire au jour le jour (…) Il y a une systématisation des pratiques vestimentaires, ou d’apparence – je pense à la barbe pour les hommes. Des personnes qui sont là depuis longtemps, que je connais, que j’ai fréquentées à l’école, changent de comportement. Il y a des endroits dans la ville où l’on fouille les poubelles des gens pour vérifier qu’ils ne mangent pas du porc. Quand je fais un car avec des mamans pour aller visiter un monument quelconque à Paris, passé Montfermeil, la moitié du car retire le foulard. Quand mon épouse fait une marche tous les jeudis en forêt avec des femmes dont la moitié vient de la zone pavillonnaire et l’autre moitié des Bosquets, dès qu’elles sont assez éloignées, elles retirent tout ; elles sont en jogging en dessous. Mais les messieurs s’en sont aperçus et ont placé un chouf qui vérifie tout. Si bien que les femmes n’ôtent plus leurs robes durant la promenade. C’est intolérable, et là-dessus je n’ai pas de solution ».

      L’entretien est intitulé L’Histoire de France s’écrit ici, et la phrase est de Claude Dillain. Elle craint un max, cette Histoire qui s’écrit…

  • snoopy86

    Je proteste énergiquement contre l’utilisation du pseudo Jean-Lucien par un troll sympathique mais non autorisé :mrgreen:

    Josiane et Jean-Lucien sont des appellations bien spécifiques désignant des membres éminents de la sphère soucoupo-mulotiste sur lesquelles j’estime avoir un copyright 😆

    J’entends soumettre ce problème à maître Castor dés lundi matin …

    • Etant gravement mis en cause par un troll se faisant passer pour DW (un comble !) qui prétend sur AvecPape que j’y interviendrais sous le pseudo ridicule de Jeanlucien, je tiens à faire savoir ici que j’ai saisi mes 3247 avocats de cette sordide affaire de diffamation attentatoire à ma dignité marsupiale afin qu’elle soit réglée en justice au plus haut caniveau, étant donné que je n’ai rien à voir avec ce Jeanlucien. Il est en effet évident que jamais je ne m’abaisserais à traiter DW de « Nain bleu », ce qui n’est pas dans mes manières ni dans mon style qui ne s’affecte pas de bidonskeries, attendu qu’il est bien connu que je suis le créateur, et cette antériorité est aisément prouvable, de l’expression « Gland Bleu«  désignant DW et qui est la seule que j’utilise officiellement lorsque j’évoque ce troll en faisant mention d’une couleur.

      • Léon

        Walalààààà, je suis témoin et pour Jean-Lucien et pour le Nain bleu. L’appellation contrôlée Marsupilami est bien le Gland Bleu d’un côté et Snoopy est bien l’inventeur de Jean-Lucien et de Josiane !

  • Fantomette

    Bonjour à tous & toutes;
    Je ne sais pas qui nous sommes, mais je sais que je me sens bien parmi vous. Pas comme en famille, pas comme avec des amis, mais pas non plus comme avec des étrangers…
    En tous cas ici au moins je ne « tremble » pas à l’idée de poster un commentaire qui sera parfois démoli avec violence et mauvaise foi!
    Et on « écoute » (on lit) attentivement ce que l’autre à à dire, avant de lui répondre…

    Comme disait Laetizia « pourvu qué ça doure »!

  • Léon

    Ca douréra, Fantômette !

  • Monique Peyron

    Mais oui celà va « dourer », sans fondement il n’y a pas d’assises 😆

  • ranta

    Excellent ce nartic. Dommage que les jours de disons soient comptés à cause de la drosophile bleue et le procès qu’il ne va manquer d’intenter…comme les 24227 autres pauvres commentateurs d’av en ont fait les frais en leur temps.

  • Monique Peyron

    Oups, je ne voudrai pas que celà soit mal interprété. Sans fondement, ils ne pourront saper vos assises.

    S’cusez.

  • ranta

    Je suggère à la modération de mettre en ligne les 3 commentaires du raté mythomane.

    Les lecteurs de Disons ont bien le droit de se marrer sans avoir à chercher, non ?..

  • Pierre JC Allard

    @ Leon:

    Merci d’avoir rapporté fidèlement mes paroles; c’est une forme de courtoisie qui se perd un peu partout sur le Web. Je profite de l’occasion pour vous souligner que non seulement j’ai correctement identifié la créneau de Disons.fr sur le WEB, mais que j’ai dit, dix fois plutôt qu’une, que c’était une des avenues les plus utiles et prometteuses du Web et qu’elle méritait d’être encouragée. Je l’ai tant dit que l’on pourrait en faire un article:-?

    Pierre JC Allard

  • chantelois2010

    Je serai bref. Centpapiers va droit dans les caniveaux. L’éditeur se drape de dignité mais n’a pas hésité à laisser se détériorer une situation qui fait de Centpapiers un forum sans papiers. Je serai cité? Aucun souci. Pendant des années, j’ai cru à ce forum. Ma déception est vive car un seul homme a détruit en quelques semaines ce que des gens ont tenté de bâtir en plusieurs années. La solution miraculeuse mise de l’avant par l’éditeur, qui craint par dessus tout de prendre des décisions éclairées, est de permettre à tout auteur d’interdire les commentaires. Ce qui n’empêche pas les insultes de fuser de toutes parts. Ce que l’éditeur n’a pas fait avec les 7 du Québec. L’éditeur a fait de Centpapiers une guerre entre les auteurs de France et les auteurs du Québec. Et personne, je dis bien personne, de la Cour royale de l’éditeur n’ose remettre en question sa compétence de ce dernier à gérer deux forums. Quoique que veuillent bien dire certains auteurs fossoyeurs de Centpapiers, incluant l’éditeur lui-même, cet article signé conjointement par les trois fondateurs de Disons est d’une tenue exemplaire, d’une qualité irréprochable et qui fonde son argumentation sur des faits et statistiques précis. Les envolées oratoires et les élucubrations épistolaires de l’éditeur font écran à une situation dramatique qui ne mèneront qu’à la déchéance de Centpapiers. L’éditeur devrait savoir que les effets de toge ne sont pas des garanties de compétence et de crédibilité pour mener à la réussite un forum qui se donne des prétentions internationales. Moins d’étalage d’érudition et plus de compétence sont impérativement urgents pour redresser la situation de Centpapiers. Les 7 du Québec resteront un forum ouvert aux commentaires. Centpapiers deviendra une boîte postale dans laquelle seront déposés en pages 3 et 2 des articles qui flatteront l’égo de quelques échotiers en mal d’un quinze minutes de célébrité. Je persiste et je signe.

    Pierre R. Chantelois

  • Pierre JC Allard

    @ Chantelois2010

    1. Ce que vous dites de CentPapiers pourrait l’être sur CentPapiers. Pourquoi ne pas le faire ?
    2. Ai-je dit ici ou ailleurs du mal de Disons.fr ?
    3. « Je persiste » – c’est dommage. « Je signe » – une bonne surprise.

    Ça, c’est bref

    PJCA

    • D. Furtif

      Bien , je pense qu’on va plier les gaules . Monsieur PCJA qui a toujours raison. Qui dit blanc qui dit noir mais qui a encore raison.
      Alors môssieur PCJA qui ferme les commentaires chez lui et qui vient chez les autres profiter d’un espace où il est tout sauf invité .
      Il a causé Mössieur PCJA il a recausé , on l’a laissé faire , mais il s’en va maintenant le Môssieur qui sait tout
      Il y retourne à sa sacristie palpitante.

  • chantelois2010

    À l’éditeur de Centpapiers. Je vous ai informé que je n’interviendrais plus sur Centpapiers. J’ai demandé que mon compte soit fermé et que mes articles soient retirés du forum. Ce qu’a accepté de faire Philippe David et que je remercie. Un auteur se charge de me répondre à cet instant précis sur Centpapiers. Ceci constituera ma dernière réponse à vos commentaires. Je n’entends pas polluer Disons comme le fut Centpapiers.

  • D. Furtif

    Désolé Pierre mais pour PCJA il a dépassé le temps que nous ne lui avions pas accordé et que comme d’habitude il a pris sans rien demander

  • chantelois2010

    Furtif. Merci.

  • Buster

    Mince, la guerre est déclarée ? 😯
    On ne peut plus s’absenter une semaine alors ?

    Le simple rappel factuel de la genèse de Disons, créé en réaction à certaines étranges habitudes agogocentpapiéresques, échauffe visiblement les esprits. (si esprit il y a encore dans ces lointaines contrées)
    Ici cela semble amuser, et plutôt franchement.
    La menace ne serait donc pas prise au sérieux chez Disons ?
    Entre ceux qui se marrent ici, et ceux qui s’énervent ailleurs, la lutte semble inégale.

  • COLRE

    Léon, nous avons dans l’intervention de PJCA un bon exemple de ce qui tue l’échange internet : une lecture superficielle et approximative.
    On retrouve ce défaut partout, mais chez lui, c’est élevé au grand art…

    Il vous remercie d’avoir rapporté fidèlement ses paroles… mais ça, ce sont les premières lignes de votre article (parce qu’elles lui conviennent), mais après, est-il toujours d’accord quand vous dites : « JC Allard a cru qu’il lui suffisait de recruter les pires taches d’Agoravox pour créer un Agoravox bis » ?
    ou, sur « la tournure un peu piteuse que prend son aventure, mais prendre appui sur le Panda, accueillir Morice, puis recruter Demian West revenait à peu près à un suicide éditorial » ? :mrgreen:

    J’avoue que cela aurait été plus amusant d’avoir son avis sur le désastre de ses options actuelles, ou sur ses virages à 180°, entre la liberté absolue revendiquée haut et fort il y a encore 2 ou 3 semaines, et puis la censure absolue, tout aussi légitimée aujourd’hui…

    • D. Furtif

      Quand Ranta va chez lui c’est un troll, mais quand lui, force la porte de notre blog privé c’est l’ambassadeur d’une grande puissance étrangère , et nous devons nous incliner bien bas……. quand il nous fait l’aumône d’un visite????
      Un tel aveuglement et une telle prétention c’est pathologique.

      Avoir publié des papiers orduriers sur notre blog en début septembre est à son avis la preuve de sa bonne éducation . Depuis il n’a de cesse de nous en faire des leçons.Absolument ahurissant.

      • ranta

        Ranta un troll ?… Allons, si Ranta avait voulu troller il y serait allé avec un pseudo. ranta, il prend juste du plaisir à dire ce qu’il pense, ce qui dans la classification PJCAlienne fait de lui un troll. PJCA aime bien la vérité, adore la vérité… à condition qu’elle ne soit pas exprimée. :mrgreen:

        • D. Furtif

          M’enfin Ranta , bien sûr que tu es un troll dans un monde où le Gland bleu est un artiste et un auteur , dans un monde où un Vot’Néditeur vire les commentateurs , ferme les commentaires et laisse se multiplier partout la moisissure bleue.

          Tu es un troll c’est forcé et le contester te rend encore plus trolL NA

          Je viens d’en lire un qui vient de découvrir que nous nous vantions d’être un blog privé et non un forum prétendument citoyen…
          C’est-y pas rigolo ça . Il ferme les commentaires chez lui et il vient commenter chez nous. Et l’autre crétin de découvreur qui applaudit et qui prend la pause pour les photographes. Ils ont vraiment l’esprit d’indépendance de l’autre coté ; vraiment ça fait peur.

          Ça avance pas vite l’information citoyenne. Combien de fois il va falloir le répéter.

          • ranta

            Tout de même tu avoueras quelle ingratitude ! Moi qui ai applaudis des deux mains et même des pieds à l’idée des fermer les commentaire chez la lucillia caesar bleue tout en lui octroyant le droit de semer ses déjections chez les autres….c’est à désepérer 😥

            • D. Furtif

              C’est vrai ça , depuis les sondages à la louche des Simoyens que même Sisyphe il en était outré, la fermeture au facies des commentaires pour les uns et leur permission pour d’autres ça c’en est une idée qu’elle est neuve

              Euhh pour ceux qui s’inquièteraient, Sisyphe s’est consolé , la fréquentation quotidienne de pyralène et nologramme philou lui est un baume pour le coeur.

              Sont fragiles ces Larouchiens

  • Léon

    Exact, Colre…

  • yohan

    Pour un blog comme celui-ci, la meilleure façon de garder son âme est encore de ne jamais céder aux sirènes du buzz, du genre qui attire les charognards, d’avoir une ligne éditoriale claire et de pouvoir se contenter du plaisir qu’il procure, sans se sentir obligé de rechercher les « fameux modèles économiques », en un mot ne pas se prendre trop au sérieux

  • Lorenzo

    Bonsoir,

    Je ne vais pas faire un copier/collé des phrases de l’article, mais seulement relever que je fais miennes celles qui parlent d’échanges et de la possibilité de discuter sur les
    sujets les plus divers, et qu’il facilite ces échanges d’idées avec le plaisir qui est attaché á une conversation entre personnes.

    Voila donc mon commentaire en toute simplicité,bonne soirée á tous 😉

  • Allusion

    Bonjour,

    J’ai lu et je n’ai pas vraiment compris le but.
    Vous donnez l’impression que ce sont les commentaires qui comptent.
    Quel est l’intérêt d’avoir des commentaires si la pub ne paye pas votre site?
    Je comprends parfaitement Agoravox où la publicité est la pompe à fric, avec, il est vrai, l’utilisation des articles qui entreraient dans la base de données de Cybion.
    A quoi correspond cette chasse à l’audience commentée? Vous croyez-vous sur un terrain de sport dans lequel il faut être le premier pour réussir en permanence?
    La qualité du commentaire est bien plus importante que la quantité.
    Les commentaires ne pas « souvent » aussi importants. Il peuvent faire l’article lui-même et sont leurs représentants.
    La qualité, c’est l’outil de l’information. L’information est ce qui rend moins bête et elle est multiple. La valeur ajoutée, c’est ça.

    Revelli a fait un nettoyage à cause de disons.fr? Là, je serais surpris. Il n’apparait plus sur son antenne.
    Agoravox garde l’avantage de l’âge et vous n’y pouvez rien changer. La francophonie, ce n’est plus la France en exclusivité.
    Ne craignez-vous pas de mourir par consanguinité en réservant de la place pour des rédacteurs choisis par vous?
    Sur quoi les choisissez-vous? Sur les « caresses » données dans un commentaire précédent?
    L’innocence serait de croire que la pureté représente la vie de notre monde réel. Jetez un coup d’œil sur les blogs américains et vous comprendrez comment on fait de l’audience.
    L’intelligence au contraire, c’est d’assumer au mieux la dureté de réactions. Le monde est loin d’être « blue skies ».

    Mais, je ne vous ai rien dit évidemment.

    Bonne continuation. 🙂

    • Ph. Renève

      Voilà qui est peu commun.

      « A quoi correspond cette chasse à l’audience commentée? Vous croyez-vous sur un terrain de sport dans lequel il faut être le premier pour réussir en permanence ? »

      Vous avez dû mal lire; reprenez donc l’article et lisez-le attentivement.

      Précisément, nous ne chassons rien sinon le spleen, et nous détestons cet esprit de compétition à tout prix, qui est du reste tout simplement une manière pour les pouvoirs de faire supporter les inégalités, mais ceci est une autre histoire.

      Notre but est clair: discuter entre gens de bonne compagnie, pour le plaisir et rien que pour le plaisir. N’allez donc pas chercher plus loin.

    • D. Furtif

      Je crois avoir dit ça , il y a longtemps , peut-être à Rocla
      Si venir ici vous cause du désagrément , il faut arrêter au plus vite.

      Quel est l’intérêt d’avoir des commentaires si la pub ne paye pas votre site?
      Je comprends parfaitement Agoravox où la publicité est la pompe à fric

      Une notion tout à fait farfelue à vos yeux certainement : le plaisir
      Soyez rassuré , le jour où nous n’en trouverons plus aucun, nous cesserons.

      Un truc inouï , apprenez que pour notre plaisir nous payons et que nous veillons jalousement à ne rien vous demander.

      Ça fait peur hein?

  • Allusion

    Bonjour à tous,

    J’ai attendu un peu de temps avant de vous répondre. Je m’attendais encore à plus de bois vert.
    Oui, cher Philippe, j’ai bien lu et analysé l’article de Léon.
    Je m’étonnais qu’il vienne après seulement quelques mois de présence, qu’il ne fasse pas partie ou complémente « Qui sommes-nous » au haut de l’écran.
    De Gaulle disait « Les Français parlent aux Français ».
    L’inter-culturalisme ne vous intéresse pas vraiment, avouez.
    « Ceci est une autre histoire » comme vous dites. Pourtant cette histoire est tout à fait en pleine actualité.
    Je peux vous en donner quelques preuves.
    Vous détestez l’esprit de compétition?
    Désolé, mais même si je ne suis pas venu commenter, j’ai suivi depuis les débuts. Agoravox et Centpapiers sont dans votre ligne de mire.
    Discuter en bonne compagnie avec l’idée « Qui se ressemble s’assemble ». Yes, Sir.
    Pour le plaisir. Oui, Monsieur.
    Cher Furtif, non, il n’y a pas grand chose qui me cause du désagrément, même pas la controverse. Celle-ci fait partie de la vie de tous les jours. Mettre un petit nœud bleu autour du paquet ne change rien.
    Le plaisir, l’humour, tout à fait d’accord.
    Je ne vois pas de « tab » qui fait place à l’humour sur votre blog.
    Je me souviens de quelqu’un qui était venu contester que cela soit un blog et pas un forum.
    C’est un blog, pas de doute. Un blog à multiples têtes chercheuses. Un forum, c’est débattre avec beaucoup de contestation à contrer, à rassembler.
    Me faire peur? Là, vous m’amusez vraiment.
    Je viendrai comme je l’ai fait en surf de ci, de là, sur ce qui m’intéresse. Je commenterai peu. Mon dernier, c’était chez Purcell, pardon, chez celui qui en parlait.
    Je dérange peu en définitive. 😉
    Bonne journée

    • D. Furtif

      Mouaifff 😕 bofff 🙁 , tout ça pour ça ❓

    • Ph. Renève

      « L’inter-culturalisme ne vous intéresse pas vraiment, avouez. »

      Vraiment ? Nous traitons pourtant de multiples sujets, de multiples cultures, de multiples pays. Que vous faut-il pour satisfaire… quoi, au fait ? Si Disons ne répond pas à vos attentes, il y a bien d’autres sites sur internet. Je ne vois pas pourquoi nous changerions nos orientations pour votre seule personne.

      «  « Ceci est une autre histoire » comme vous dites. Pourtant cette histoire est tout à fait en pleine actualité. »

      Il n’était pas question pour moi de revenir en vous répondant sur des questions politiques et idéologiques que nous débattons souvent ici: c’était tout à fait hors sujet.

      Vous êtes bienvenu; toutefois, ces réflexions aigres-douces et injustifiées et ce ton provocateur n’apportent qu’une envie de vous contredire; mais c’est peut-être le but.

  • « Allusion »… mais « Allusion » à quoi ? Mystère… Il en est que l’identité aléatoire et paradoxale de la zigzagante mais claire ligne éditoriale de Disons plongent dans la perplexité dirait-on. Faudrait que ça soit comme ceci ou comme cela, blog ou forum, mais pas blorum et fog, plus par ici et moins par là, et surtout en compétition avec des compétiteurs sans quoi où on va ? Les pseudo « journalistes citoyens » qui prétendent savoir où ils vont démontrent quotidiennement où ils errent

    Mister Allusion à je ne sais quoi, pour aider à ta comprennette saches qu’en ce qui me concerne, j’ai quitté de mon plein gré Agoravhoax où j’étais un nauteur dont les nartics étaient très bien notés et commentés et lus par un très grand nombre de lecteurs, et la plupart repris par d’autres médias du ouèbe, et que c’est sans aucun regret que j’écris maintenant avec bonheur et plaisir sur Disons, avec infiniment moins de lecteurs certes, mais d’une toute autre qualité. C’est dire si c’est la compète, le buzz et la surface médiatique qui m’importent. Et avec des trajectoires différentes, c’est pareil pour les autres Disonneurs. Donc faut trouver autre chose pour ne pas être d’accord… pas d’accord avec quoi, au fait ?

    • Ph. Renève

      Ah, Marsu, jolie trouvaille, là: Disonneurs.

      L’évocation implicite de la dissonance y est tout à fait sympathique !

      • D. Furtif

        Philippe mieux que les Trium virés qui est un bon titre de gloire et que je ne renie pas ( Merci Rocla) j’adopterais avec plaisir
        les dissonants et m’en ferais une gloire

  • Allusion

    Cher Marsupilami, puisqu’il faut vous appelez ainsi, je crois que cette fois, c’est vous qui devriez apprendre à lire et à analyser mes commentaires.
    Non, disons.fr, ce n’est pas un blorun et un fog.
    Ma comprenette est très aiguisée. Que vous ayez quitté AV, j’en suis fort aise. Je n’y ai mis que les pieds que par mes quelques commentaires. Vous pouvez vérifier.
    Que vous ayez été la reine du ouèbe, n’y changera rien.
    J’ai assisté à plusieurs naissances de sites. C’est toujours le grand amour au début. On se congratule. On se chatouille. On se grattouille.
    Puis, le temps passe. L’apogée arrive. La descente commence.
    AV, c’est idem. Pourquoi croyez-vous qu’ils lancent des sondages en cherchant à « moderniser » la forme, parce que le fond, ils n’en sont pas vraiment maître dans un pays qui se gargarise de Droit de l’Homme.
    Oui, AV paye des actionnaires, et des employés. Dire le contraire serait rêver.
    Qui a dit que je n’étais pas d’accord?
    Je n’ai fait que des remarques, donner les risques « du métier » que connaissent tous les médias.
    Est-ce plus clair?
    Je n’ai pas l’habitude de m’incruster, mais je veux bien faire une exception, pour cette fois.

    • Ph. Renève

      Nul ne vous y contraint, ne changez donc pas vos habitudes. 😀

    • @ Allusion

      « Le temps passe. L’apogée arrive. La descente commence », eh oui. En attendant l’apogée puis la descente, carpe diem. Tout un programme…

    • D. Furtif

      Il va pas nous faire le coup de l’éternel retour ce preneur de distance, qu’est-ce qu’il faut faire pour qu’ils se tirent ces crampons verbeux

      • Causette

        Cher Marsupilami (…) Ma comprenette est très aiguisée (…) Que vous ayez été la reine du ouèbe, n’y changera rien

        Ce genre de propos d’Allusion ressemblent aux provocations de certains agogoxiens : « Moi moi moi, et insulte.

        J’ai l’impression que Allusion n’a pas bien saisi la différence fondamentale entre agogox et Disons.

  • Allusion

    @Causette,
    Je crois que vous tirez des conclusions trop hâtives. Mais ce n’est pas grave. L’insulte, c’est tout autre chose.
    La différence entre agogox et disons, j’ai vu. Il faut la conserver.
    J’espère que je n’ai pas été trop long pour le Furtif. 😉
    @+

  • snoopy86

    Je ne sais pas si Allusion est  » l’enfoiré  » mais ce qu’il nous dit est tout aussi creux 😆

  • rocla

    c ‘est l’ Enfusion …. 🙄