Pas de nouvel article aujourd’hui, c’est férié pour nous aussi !

Lectures :2620

Et c’est le moment pour vous d’aller fouiller dans les articles anciens pour proposer d’en republier certains. Ne suivez que votre envie sans vous occuper d’aucun autre critère. Je m’interdirai de chercher dans mes propres articles et c’est mieux si tous les rédacteurs qui ont publié chez nous font de même.

Putain de guerre que celle de katorz…

33 comments to Pas de nouvel article aujourd’hui, c’est férié pour nous aussi !

  • Léon

    On me signale un commentaire totalement surréaliste de Renève à propos de la dernière phrase qui fait référence à un texte magnifique du Furtif que pourtant il connaît.

    Il vaut mieux que je m’abstienne de tout autre commentaire.

    • COLRE

      CQFD ! 😯
      J’aurais dû préciser ci-dessous : Mabouls ou Maboul/annexes, comme le dit si justement furtif…
      Av et ses arrière-cuisines…ou la pente irrépressible de l’obscénité morale.

    • ranta

       » ce n’est pas la manière d’écrire katorz ni la référence à quoi que ce soit qui change la tournure de la phrase en question, pleine de légèreté autant que de vulgarité. » Bon je suppose qu’il faut dire : En v’là une guerre qu’elle était bonne, et vive les casques à pointes

      • COLRE

        La mémoire est parfois cruelle… 😆
        Je me souviens de qqu’un, ici-même, à l’occasion d’un autre 11 novembre, qui n’eut pas de mots assez durs pour qualifier l’absurdité de cette guerre et les « bellicistes de salon »

        Mais c’était il y a un an, une éternité, pour un authentique penseur, pétri de cohérence…
        Qui ne lui pardonnerait des trous de mémoire si naturels dans l’exaltation d’une guerre si honorable, menée par des généraux si exceptionnels ?!

        • ranta

          Salut COLRE,
          je me souviens de cette journée qui avait assez mal tourné.

          Tout de suite j’étais dans les archives, et en parcourant cet article et les commentaires j’y ai vu toute la pensée tordue, quantique du bonhomme, sans arrêt amalgamant, et détournant le sujet

          • COLRE

            Salut ranta,
            ah oui ! il y avait eu cela, aussi… 😉 moi, je me souvenais d’un nartik sur les monuments aux morts pacifistes qui avaient tellement bastonné qu’il a été squeezé pour la paix des ménages… 😆

    • ranta

      C’est rigolo les contorsions. Je me souviens avoir lu renève écrivant : « putain de camion » en hommage à Coluche. Sur son blog dans une discussion avec Lacrima il tente d’exprimer tout le dégoût qu’il ressent à l’utilisation de putain dans « putain de guerre » 😆

      « Putain de camion » c’est halal, « putain de guerre  » niet…

      • D. Furtif

        M’enfin Ranta , il va falloir t’expliquer encore longtemps que
        – Respect courtoisie et Politesse
        n’ont rien à voir avec
        – Politesse , courtoisie et Respect.
        .
        Comme si le gars qui n’a que ça à la bouche en avait quelque chose à faire.
        Il n’y a qu’une chose qui compte aux yeux des aspirants petits chefs.Faire régner leur ordre même s’il va en zig zag, et interdire à quelqu’un qui vient pour la première fois de dire que Proust aimait bien avant lui les orchidées et qu’il pensait qu’il était indispensable de le savoir quand sur Disons on se mêlait de faire un page sur les livres et une autre sur les orchidées.
        .
        En revanche nous avons tous pu remarquer que dire que le commentaire du fleuriste « puait » est inscrit par ce grand juge au livre des réflexions courtoises.
        .
        En fait pour ce grand juge , il n’y a qu’une seule loi : la sienne , même si elle flageole un peu des guiboles et dit ce soir le contraire de ce qu’elle disait ce matin.

        .
        Ce n’est pas la première fois et ce ne sera pas la dernière
        Il peut aller se faire voir

  • COLRE

    Je mettrais le premier nartik de Disons… Sans être absolument fondateur, il rappelle que Disons s’est constitué en dénonciation d’une imposture : le pseudo-journalisme citoyen… en réalité une vraie boîte à fric et à propagande, qui n’a jamais lésiné sur le mensonge pour vendre ses salades et promouvoir son équipe de malades…

    Pour moi, AV est le plus beau fleuron de la pensée sarkozyste triomphante, faite de désinformation, de com, de mauvaise foi, d’infantilisme, de connivence, de ploutocratie…
    On nous reproche parfois de trop parler d’AV, mais ce site est l’archétype d’un certain air du temps… C’est un passionnant et instructif sujet d’analyse 💡

  • Léon

    D’accord, Colre, on le republiera.

    • COLRE

      merci, mais… euh… il y en a peut-être d’autres sur le sujet, mais comme c’est le premier.
      Et puis oui, je trouve que MaboulVox (et ses émanations…) est représentatif de ce qui avilit les gens sur internet.
      (et on vient encore d’en avoir un exemple de plus ce matin)

  • Buster

    11h07

    Plus que 4 minutes avant .

  • Causette

    Bijur

    11.11.11 RAS, j’suis déçue là 🙁

    Je reviens des archives. Je viens de lire l’article de Papy La véritable histoire de l’affaire Kerviel qui m’a bien fait marrer. A quand un autre nartik de Papy?

    Et celui-ci est très intéressant tant pour l’article que pour les commentaires :mrgreen:

    • COLRE

      Causette, le fil du nartik sur la manif « chinoise » à Belleville est un monument de quantisme… 😯 😆

      Je sais qu’il y en eut bien d’autres, du temps où la maison n’était pas encore trop sensible au jésuitisme de certains intervenants… Mais celui-ci est intéressant car, ne rentrant pas dans les clichés quantiques, il leur a fallu davantage de contorsions à nos bons amis pour ne pas retomber trop visiblement sur leur derrière.

  • Léon

    Une prophétie de Nostradamus qui vécut à Montpellier au XVIe siècle, annonce la réapparition d’un monstre qui vivrait au fond du Lez le 11/11/11 à 11 h 11. D’ailleurs en mai 1983, des pêcheurs ont ramené à Montpellier un « poisson poilu » doté de jambes et de bras, pêché en mer dans les environs de Sète. La découverte fut jugée assez importante pour être consignée dans le registre des Consuls de Montpellier.
    (Trouvé dans le magazine ZAT de la mairie de Montpellier…).

  • D. Furtif

    Rebonjour , je me suis réveillé à quator zheures
    Un petit refroidissement d’il y a trois semaines exploite au maximum la situation.
    Ça ira mieux demain.

  • Causette

    Léon, je demande à voir la photo du poisson poilu 😆

    A propos du 11 novembre. Avez-vous vu le film Le pantalon de Yves Boisset? très bon film. Histoire d’un soldat qui refuse de porter le pantalon d’un mort et qui sera fusillé pour l’exemple. En cherchant sur wiki je découvre et le livre et son auteur, Alain Scoff, que je ne connais pas. Le nom du soldat de cette histoire, Lucien Jean Baptiste Bersot (fils de petits paysans).

    Soldats fusillés pour l’exemple. Pendant la Première Guerre mondiale, en France 2 400 « poilus » auront été condamnés à mort et 600 fusillés pour l’exemple… cette estimation de 600 fusillés pour l’exemple ne prend pas en compte les exécutions sommaires.

  • Léon

    Ramener la 1e guerre mondiale à une histoire de pantalon! Faites attention, Causette, on nous surveille…

    • Causette

      Menfin! je voulais surtout parler des fusillés pour l’exemple.

      Extrait de La justice militaire en 1914 et 1915 : le cas de la 6e armée. Pour mémoires

      Or si nous prenons connaissance des rapports du chef d’escadron Poncet du VIP corps d’armée, pour la période du 10 au 15 décembre 1914, nous apprenons que l’état sanitaire de la division est bon, « que le moral des troupes est très bon ». Du 11 décembre 1914 au 15 mars 1915, et ce, à la cadence d’un rapport tous les 5 jours, le moral des troupes et leur état sanitaire restent invariablement excellents. Les rapports lénifiants émanant d’un officier de gendarmerie qui vivait à l’arrière des troupes en ligne, loin des misères du poilu, ne pouvaient que fausser la vision de certains chefs militaires éloignés eux aussi de la réalité des tranchées. C’est si vrai que l’état sanitaire de la division, même en été, ne s’améliore pas et provoque l’étonnement sourcilleux du général de Villaret, commandant du VIP corps, qui écrit au chef du service de santé de ce même corps : « Pourquoi les 404“ et 417” R.1 ont-ils un pourcentage de malades plus élevé que celui des autres régiments ? ». La réponse est éloquente dans sa sobriété : « Le 417” RI est composé à 60 % de jeunes de la classe 15 non aguerris. Les hommes du 404“ sont restés au front du 26 mai au 27 juin au bois Saint-Mard. Ils ont été continuellement tenus sur le qui-vive par des alertes incessantes. Ils ont subi de nombreux bombardements produisant de grandes commotions cérébrales. Ils ont fourni un travail incessant dans les tranchées avec une alimentation peu variée, provoquant de nombreux cas de gastro-entérite. »


      C’est qui les .ons

      • snoopy86

        Je n’ai pas vraiment envie de remettre ça mais ressortir tous les ans, le 11 Novembre, les 600 fusillés ( dont une bonne partie de droit-commun ) c’est quand même gonflant ….

        Pour mémoire les pertes de l’armée française sur la même période ont été de 1.315.000 hommes :mrgreen:

  • Léon

    Mais quand, même: pour un pantalon ! On avait la fusillade facile…

  • Fantomette

    Bonjour à tous; connectée au 11.11.11 avec une journée de retard pour cause de grande balade en forêt hier (soleil voilé, bas, une lumière extraordinaire et deux affreux jojos transformés en gamins rieurs sur leur vélo)…
    Elle est loin la guerre de 14 pour moi : ce sont mes arrière-grands-pères (les 4, et qui sont revenus tous les 4 mais un dans un sale état) qui sont partis, et leurs frères et leurs cousins.
    La généalogie m’a amenée à m’intéresser à ces générations : que de familles anéanties! Du côté de ma branche bretonne, 3 familles ont perdu chacune 3 fils :une hécatombe. Je pense aussi à la génération de mes arrière-grands-mères (nées vers 1880-1885) : leurs grands-pères ou leurs grands-oncles avaient « fait » la guerre de 70 (ma grand-mère maternelle faisait pleurer son propre grand-père rien qu’en lui demandant de raconter Reischoffen), leurs pères ou oncles sont partis en 14; leurs maris ou frères en 39, et pour certaines leurs fils en Algérie.
    Enfant, la commémoration aux monuments aux morts était « obligatoire » et les enfants des écoles défilaient en portant une gerbe. Le supplice n’était compensé que par la distribution d’un petit pain au chocolat.
    Il m’a fallu la généalogie pour m’y intéresser… mais pour ceux qui ont 20 ans maintenant, c’est je crois de la préhistoire!

  • Léon

    Bonjour Fantômette. Cette guerre pour moi a ceci de spécifique qu’il est à mon avis impossible de départager les belligérants d’un point de vue moral, ce qui fait qu’elle apparaît vraiment comme une boucherie sans aucun sens…

    Alors cet article pour nous, il avance ???? 🙄 😆